70% des Français dans le logement social ?

Conseil Municipal du 2 février 2016 : Réponse aux questions...

Décidément, les élus socialistes de Vénissieux, vous savez, ceux qui préfèrent la droite à la gauche, multiplient les déclarations contre le logement social.

Mr Ben Khelifa dénonce ainsi le fait que je fasse souvent référence à un chiffre connu : 70% des Français ont droit à un logement social. C’est d’ailleurs 80% des Vénissians.

Et il en conclut que nous voulons mettre tout le monde dans du logement social.

Encore une fois, l’anti-communisme mène à la bêtise. Car le chiffre de 70% est repris par de nombreux commentateurs, de gauche ou de droite, et par exemple par le rapport annuel de la fondation Abbé Pierre, mais ne dit rien des objectifs de chacun.

LBK soutient sans doute l’objectif très Sarkosyste du "tous propriétaire", mais ce qu’il oublie,c’est que ce sont les habitants qui décident où ils veulent loger, ou en fait, qui voudraient décider où, et qui sont souvent contraints d’accepter ce qu’ils trouvent...

J’ai déja eu l’occasion de dire que nous ne faisons pas du pourcentage de logement sociaux un objectif en soi, ce qui nous importe, c’est de répondre justement à la demande des Vénissians. Et les Vénissians demandent de l’accession (mais certaines réalisations peinent à trouver des acheteurs...), un peu de logement libre (ce qui existe en neuf trouve parfois difficilement preneur), et aussi du logement social (et là, pratiquement partout, pas de vacances, tout est loué !)

Et quand nous citons les 70%, c’est justement pour mettre en cause ce discours du "tous propriétaire" qui ne dit pas vérité sur la situation des Français. Et c’est justement parce-que nous portons un projet de société qui répond à la grande majorité des Français que nous refusons nous de considérer le logement "conventionné" comme le logement des plus pauvres. Le logement dit "social", devrait s’appeler en fait le logement public, comme il y a l’école publique, le service public...et qu’il y a aussi des activés privées, donc du logement privé, qu’on ne devrait pas appeler du logement libre [1].

Notre conception du logement, c’est d’avoir un vrai service public du logement, accessible, de qualité, et qui donne à tous les Français, un vrai choix entre le privé et le public, la location et l’accession...

Les riches, eux, ont le choix

[1voyez comme le vocabulaire est révélateur...le logement "libre" est en fait comme l’école "libre", un logement "privé"...

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...