Christophe Girard, les communistes et la misère

Le représentant LR de Vénissieux, Christophe Girard, a une nouvelle fois repris un discours sur la misère qui se veut critique de l’action de la ville, résumée à l’action des communistes, pour dire que nous faisions tout pour concentrer la misère parce-qu’elle nous serait favorable électoralement. Il parait que nous espérons que la misère conduise à la révolte !

Serge Truscello lui répondra qu’au contraire, toute l’action des communistes a pour objectif de faire reculer la misère, de gagner des droits pour tous, et que nous savons que la seule chose qui fait reculer la misère, c’est l’emploi et un salaire digne.

Je me suis permis de compléter en proposant à Mr Girard un "petit cours de marxisme".

Pour un communiste, la seule chose qui est révolutionnaire, c’est la "classe ouvrière organisée". Car sans elle, la misère est malheureusement trop souvent le terreau du fascisme.

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...