Climat : faire réellement la chasse aux émissions !

La prochaine convention pour le climat se tiendra en France et sa préparation montre que c’est d’abord un événement de politique intérieure, le président Hollande tentant d’en faire le moment du "retournement" politique en sa faveur.

Par contre, malgré le grand brouhaha des idées reçues et des non dits sur le climat, aucune décision n’est prise pour s’attaquer à la production d’électricité à partir d’énergie fossile (charbon, gaz) qui est une des premières sources d’émission dans le monde. Et la baisse des prix du pétrole et du gaz, dont on peut par ailleurs discuter les causes, rend les investissements dans ce secteur très rentables...

Or, si les politiques publique favorisent coûteusement l’électricité éolienne et solaire, ce qui fait exploser nos factures, elles laissent faire les projets de construction de centrales gaz ou charbon...

Les chiffres comparé de la France et de l’Allemagne sont éclairants. La France émet 61,5g de CO2 par KWh d’électricité et l’Allemagne... 477g, près de 8 fois plus, alors qu’elle a investi dans une puissance électrique renouvelable (éolienne et solaire) supérieure à la puissance électrique nucléaire de la France... Comme on le sait, les renouvelables étant intermittentes, il faut du fossile pour assurer la continuité de la production, en Allemagne aussi.

Or laisser ces investissements gaz et charbon rentables, c’est laisser le système économique détruire nos objectifs pour le climat. Pourquoi alors ne pas taxer lourdement les investissements dans la production électrique fossile ? plutôt que de chercher à taxer les consommateurs...

Stop aux investissements pour la production électrique fossile !

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...