Contre les dépots sauvages !

Encore un coup de colère sur ces dépôts qui sont dans certains lieux systématiques, comme si une part des usagers considéraient comme normal d’avoir un dépotoir en bas de chez eux.

JPEG

Je prends cet exemple à l’arrière du centre commercial La Pyramide, qui n’est bien sûr pas le seul, mais est très illustratif.

Un commerçant commence à déposer des déchets de son activité à l’arrière du centre, des riverains viennent y déposer des encombrants, et même des sacs d’ordures ménagères... et on a créé ainsi une déchetterie sur l’espace public.

On peut me dire ce qu’on veut, c’est un comportement irresponsable, imbécile, inacceptable, même s’il y a les expulsions, la grande pauvreté ou les violences, des questions encore plus graves.

Mais le fait d’accepter que l’espace public, qui est un espace partagé avec ses voisins, devienne une poubelle, c’est accepter le chacun pour soi, c’est le cercle vicieux de l’abandon du vivre ensemble, et pour les services publics qui doivent assurer l’entretien, c’est désespérant.

Donc les commerçants et les riverains qui déposent des ordures doivent être sanctionnés. Il n’y a pas d’autres alternatives si on veut que ceux qui respectent cet espace public et organise correctement la gestion de leur déchet ne se fatigue pas.

Ce dépôt a été enlevé à la demande de la ville par la régie gestionnaire du centre commercial. La facture sera donc payée par les commerçants. Mais ça ne justifie pas ce dépotoir.

A deux occasions, nous avons pu identifier les fautifs en utilisant la caméra de vidéosurveillance du quartier, et un procès-verbal a pu être dressé. Mais on compte depuis un an 20 dépôts sur ce lieu !

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...