Histoire de la ville et projets d’avenir...

L’association Viniciacum qui regroupe des passionnés d’histoire et de patrimoine, et dont le président, Gérard Petit, organise des visites passionnantes de l’ancien cimetière, m’avait invité pour leur assemblée générale, afin de présenter le projet de fresque des roses sur le bâtiment de la salle Joliot-Curie. J’ai évidemment répondu positivement et présenté la fresque (voir l’article récent sur ce sujet)

Une question a été évoqué pendant cette réunion sur l’avenir du "legs billon", cette ancienne école maternelle, une des premières, qui a été donné à la ville avec mission d’y conserver une activité éducative, mais dont le bâtiment est en très mauvais état, les études techniques ayant montré qu’il ne pouvait répondre aux normes actuelles pour ce type d’usage.

Certains anciens de Vénissieux s’interrogeaient sur la possibilité de rénover malgré tout ce bâtiment qui rappelle une part de l’histoire de la ville. Le président fera état des réponses du maire lors d’un entretien, évoquant la grande difficulté pour la ville de financer un tel projet, certains évoquant la possibilité de sponsors privés...

Bien que ce dossier ne soit pas de ma compétence, je me suis permis d’attirer l’attention des présents sur un autre projet qui devrait mobiliser les porteurs de la mémoire de la ville, le bâtiment de l’ancienne mairie, qui était ensuite l’école de musique et accueille le musée de la résistance. Le maire a annoncé son objectif pour le prochain mandat d’en faire une "maison de la mémoire". C’est un projet qui mobiliserait des fonds importants. Car si ce bâtiment n’est pas dégradé comme celui de Billon, il n’est pas non plus aux normes et son utilisation par une activité publique réclamera de nombreux travaux, pour l’accessibilité, (ascenseurs... )

De plus, ouvrir dans cette ancienne mairie, un musée attractif supposera aussi un budget de fonctionnement important, dans ces temps ou la ville est confrontée à une pression toujours plus forte pour réduire les dépenses...

Il faudra donc mobiliser largement les acteurs de la ville pour réussir ce projet en centre ville, et il parait difficile d’avoir un autre projet public de cette importance en centre ville dans la même période.

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...