Le Progrès nous snobe... tant pis !

Les élus communistes métropolitains organisaient ce 30 octobre une conférence de presse pour évoquer l’actualité des dossiers métropolitains, notamment concernant les migrants, les transport, le plan climat... et aussi pour évoquer l’avenir de la métropole, la place des communes, au moment ou le retour de Collomb provoque un peut partout des commentaires et...des remous !

3 journalistes étaient présents... et pas le Progrès, qui avait comme tout le monde reçu l’invitation une semaine auparavant...

Par contre, la veille, ce journal avait publié une pleine page sous le titre "A gauche, l’heure n’est pas au rassemblement", faisant parler... des lyonnais et villeurbannais... Et bien entendu, aucun écho de ce que pouvait dire les élus communistes métropolitains...

Et donc, même pas une présence à notre conférence de persse pour voir si éventuellement, il y avait de quoi compléter cette page du 29 octobre...

C’est ce qu’on appelle un joli pied de nez... Rien de ce que peuvent dire les élus du groupe le plus actif au conseil de métropole n’intéresse le journal local [1]...

Peut-être que pour le journal lyonnais, c’est comme pour les communicants de la métropole, Le Progrès, c’est "Only Lyon"...?

[1d’ailleurs le Progrès doit évoquer moins de 1% de nos interventions en conseil de métropole !

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...