Le féminisme est une question sociale !

Lors du dernier club du développement durable de la métropole de Lyon, un nouvel "observatoire" métropolitain a été présenté, destiné à assurer le suivi d’indicateurs représentatifs de la situation "durable" de la métropole dans ses trois piliers, environnemental, économique et social...

Les villes avaient été consultés et Vénissieux avait contribué à partir de notre expérience d’indicateurs suivis depuis 2010, très tournés vers le suivi de l’impact développement durable des politiques municipales, et à vrai dire, ce qui nous a été présenté est très loin de ce que nous avions transmis... Cela dit, il faudra du temps pour prendre connaissance de ce nouvel observatoire...

Mais j’ai noté un graphique qui m’a surpris tant il éclaire le lien fort entre les inégalités vécues par les femmes et les inégalités sociales...

Il s’agit du taux d’emploi des femmes par commune, et tout ceux qui connaissent la métropole reconnaissent immédiatement les trois communes les plus pauvres qui sont aussi celles ou le taux d’emploi est femmes est inférieur à 50%...Saint-Fons, Vénissieux et Vaulx-en-Velin...

Taux d’emploi des femmes par communes dans la métropole de Lyon

Bien évidemment, tout le monde reconnait la carte des inégalités de revenus dans la même métropole...

les revenus par commune de la métropole

Autrement dit, celles et ceux qui pensent que la question féministe est une question "sociétale" se trompe complètement, et à force de traiter du féminisme à travers les médias et les personnalités, ils laissent de coté la source principale des inégalités pour les femmes, celles de leur place dans l’économie et la vie sociale...

Le féminisme est une question sociale, donc politique !

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...