Madame Dorville nous a quitté...

Madame Dorville avait quitté le quartier Komarov il y a un an. Elle n’a pas profité de sa retraite très longtemps puisqu’elle a été incinérée ce 19 Novembre 2010.

Je l’avais rencontré dans les réunions de locataires des tours Alliade rue Komarov. Une femme combative, énergique, et qui faisait tout pour réunir les locataires pour défendre leur droit à la propreté, à l’entretien, au respect... même si je sais que parfois, comme tout ceux qui veulent agir, elle était confrontée au découragement, écrasée par l’ampleur des problèmes à résoudre.

Claudine avait travaillé toute sa vie, et vivait d’une petite retraite, pas loin du minimum vieillesse... Elle connaissait comme tant de personnes les difficultés des fins de mois, cet appauvrissement général d’une bonne moitié de la société Française, qui balance entre incrédulité et colère devant les fortunes qui s’exposent dans les médias, mais aussi devant l’arrogance de ceux qui choisissent le trafic et l’incivilité dans le quartier.

Je ne connaissais pas ses opinions en général, mais je peux témoigner qu’elle a donné du temps, de l’énergie, du courage, pour faire vivre un comité de locataires dans un contexte difficile, pour prendre sa place dans les discussions avec le bailleur, obtenir les travaux si nécessaires aux logements, travaux dont certains finalement se réalisent après son départ.

Je me souviens d’une discussion qui m’avait marqué sur la pauvreté avec deux de ses voisines, entre la conscience du déclassement social qui peut conduire au rejet de l’autre, la crainte de se retrouver encore plus bas, et la conscience de cette injustice et de la possible solidarité de tous.

Elle était très représentative de ce peuple de France qui cherche, parfois désespérément, comment sortir de cette guerre de tous contre tous que nous impose une société d’inégalité profonde, qui se retrouve parfois sur des choses simples du quotidien, la propreté de son immeuble, la tranquillité de sa rue, le besoin de solidarité humaine.

Je transmets à sa fille et sa famille mes plus sincères amitiés.

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...