Mr Girard trop poli pour être franc...

Au dernier conseil municipal, Mr Girard (UMP) est intervenu en affirmant que les Vénissians dénonçaient le "bétonnage" des nombreuses constructions d’immeubles de logement dans la ville. J’ai complété les réponses de mes collègues

« Quand nous discutons avec les Vénissians, comme dans les groupes de travail du conseil citoyen du développement humain durable cette année, et qu’ils sont nombreux à partager les enjeux de cette ville que nous cherchons à construire, du besoin de logements, de la place de la nature dans la ville, de la place de l’industrie aussi, de ce qui conditionne la qualité du cadre de vie, des conditions de transport domicile-travail, mais aussi domicile-commerce, quand d’anciennes familles Vénissianes parties il y a 20 ou 30 ans attirées par un lotissement individuel à 30, 40 ou 50 km, cherchent à revenir à Vénissieux parce qu’elles voient grimper leur facture de transport, le coût du chauffage, et que leurs enfants ont besoin d’activités, de proximité de lieux de formations... bref, quand on échange sur les dégâts de cet étalement urbain et de ces banlieues de tours et de barres posées entre d’immenses pelouses et parkings, et qu’on partage le besoin d’une ville plus resserrée, plus dense, de meilleure qualité urbaine, diversifiée, plus accessible, ces Vénissians sont beaucoup plus avertis et en fait beaucoup plus francs que Mr Girard. »

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...