Très haut débit, ça bouge ?

Enfin, Orange est venu présenté ses plans de développement à l’adjoint en charge de la ville numérique, Bayrem Braiki.

On sait que la métropole avait pris en 2010 la compétence "très haut débit" avec un objectif ambitieux de raccordement en 7 ans de tous les habitants de l’agglomération en fibre optique "jusqu’à l’habitant", mais que ce projet s’est finalement réduit aux seules activités économiques et équipements publics dans une délibération fin 2015.
Reste pour le grand public des "conventions" entre la métropole et les opérateurs qui s’engagent, plus ou moins, au raccordement de toute l’agglomération dans une "relative" transparence.

Orange annonce donc un plan pour poursuivre le développement de la fibre optique sur Vénissieux en 3 ans, en commençant par Parilly et les Minguettes cette année, sachant que le Nord du périphérique est déjà totalement fibré...

Bonne nouvelle, avec deux questions cependant :
- en 2012, Orange avait déjà annoncé un raccordement en 3 ans, qui aurait donc du être terminé... Cependant, des chantiers ont démarré sur Parilly...
- les quartiers de Vénissieux au Sud du périphérique sont considérés par l’Agence nationale des réseaux comme une zone "non dense", dans laquelle les opérateurs mutualisent le réseau principal, ce qui conduit à installer des boitiers de raccordement sur les trottoirs.... Compte tenu de l’expérience, autant en terme de maintenance de ces équipements que de protection contre le vandalisme, on peut se demander pourquoi et discuter de la possibilité de considérer certains sous-quartiers comme dense, ou d’intégrer certains boitiers dans des bâtiments.

A suivre donc...

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...