Université de Lyon, avec les enseignants, étudiants et personnels !

Le conseil de métropole votait une subvention à la COMUE, la communauté des universités de Lyon qui n’a de communauté que le nom puisqu’elle se construit contre les établissements existants, universités, grandes écoles... Le groupe communiste a donc refusé de participer à ce vote. Je suis intervenu brièvement pour une explication de vote...

Monsieur le président, cher collegues,

Notre groupe refuse de participer à ce vote par soutien aux étudiants, personnels et enseignants chercheurs de Lyon 2 qui agissent pour que leur université refuse les statuts de cette COMUE, à ceux de l’NSA qui sont en ce moment même en assemblée générale contre ces statuts. Je dois vous dire que notre représentant métropolitain au conseil d’administration, comme celui de la ville de Villeurbanne ont voté avec les seules pesonnalités extérieures, le patronat donc, alors qu’aucun étudiant, aucun enseignant, aucun personnel n’a voté ces statuts

Ces statuts imposent une fusion totale de tous les établissements qui disparaissent donc en perdant toute personnalité propre. Le résultat en perte démocratique est terrible.

En réponse, Gérard Colomb à longuement défendu la COMUE en la justifiant par le chantage... (si vous ne l’acceptez pas, vous perdrez 30 millions d’aide. ..), par le catastrophique (ceux qui refuseraient seraient responsables du chômage demain , rien que ça !), et bien sûr en répétant qu’il faut être à la taille de la concurrence mondiale. ..

Résumons... comme beaucoup de dirigeants, Gérard Colomb pense qu’il va faire l’université de Lyon sans les enseignants chercheurs, sans les étudiants et sans les personnels...

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...