Vaulx-en-Velin n’a pas attendu Stéphane Gomez !

Lors du conseil de métropole du 24 juin, l’intervention de l’élu en marche de Vaulx-en-Velin, Stéphane Gomez, à provoqué de vives réactions, sur un sujet qui pourtant conduisait à un vote unanime sur un projet positif pour les vaudais. Il laissait entendre que rien n’avait été fait avant 2014 pour la rénovation urbaine de Vaulx-en-Velin...

Cette ville était pourtant citée partout en exemple pour la première phase de la rénovation urbaine, son maire apparenté communiste était même vice-président du Grand Lyon en charge justement de la rénovation urbaine... Chacun se souvient du mur d’escalade, de la restructuration du centre ville. Il est normal de faire le bilan de cette première étape et de tirer les leçons de ses limites pour lancer une nouvelle phase qui tienne compte de l’expérience. Mais rappelons que tous les projets réalisés avant 2014 à Vaulx-en-Velin étaient réalisés dans un partenariat étroit avec la métropole, dont c’est la compétence.

Il est honteux, insultant pour les vaudais engagés depuis des décennies pour leur ville, et totalement politicien pour un élu de se présenter comme celui qui a tout fait en niant l’histoire, c’est peut être la logique sectaire du nouveau monde en marche, ce n’est alors qu’une raison de plus pour les vaudois de le rejeter.

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...