du trafic de quartier au trafic en col blanc...

On apprend dans le Progrès du 16 Novembre que l’affaire de corruption de 4 fonctionnaires de police par un réseau de trafiquants Vénissians rebondit sur le Casino " Le Lyon Vert" dans l’Ouest Lyonnais, dont un dirigeant a été inculpé...

C’est assez illustratif de notre société. Le petit trafiquant qui devient le caïd de sa bande ne rêve que d’une chose, ressembler à ceux qui trafiquent en grand, dans les beaux quartiers, en gant blanc et en costume...

Et ceux-là brassent des sommes toujours plus énormes qui ne viennent que des richesses extraites du travail de millions de gens, à travers les profits des entreprises accaparés par le système financier, et aussi bien sûr par la crédulité des joueurs qui vont au Casino en espérant au miracle. Chacun sait bien pourtant que le seul gagnant systématique est le Casino...

Et cela ne fait que confirmer ce que tout le monde sait depuis toujours. Les casinos sont toujours des outils de blanchiment d’argent sale, depuis les "petites" sommes de ce caïd de banlieue, jusqu’aux millions que ceux de la haute société trafiquent plus discrètement...

Et quels sont les gouvernements qui ont libéralisé les casinos ? légalisé le jeu en ligne, autorisé les sociétés de jeux à sponsoriser les clubs sportifs ?.. Je vous laisse chercher... ils sont plusieurs

Pendant que les mêmes tenaient des discours vertueux sur la rigueur, la légalité, la lutte contre la corruption, contre les trafics, toujours associés dans leurs discours aux quartiers populaires...

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...