l’avenir de la SACOVIV

Encore une fois, les élus socialistes en marche de Vénissieux, par la voix de Mr Dureau, ont fait semblant de ne pas savoir pour alimenter leurs petites polémiques sur l’avenir de la SACOVIV.

Une délibération prévoyait une garantie d’emprunt rééchelonné de la SACOVIV (avant celle d’un autre bailleur) et au lieu de s’interroger sur les causes et les conséquences de cette délibération, Mr Dureau a fait la même intervention que Mr Ben Khelifa en Juin dernier... La loi ELAN devrait faire disparaitre la SACOVIV devant se marier ou se fondre avec un autre bailleur...

Ces élus socialistes en marche avaient d’ailleurs diffusé un tract aux locataires de la SACOVIV dont on ne peut que dire qu’il est mensonger, puisqu’ils connaissaient bien la réponse faites au conseil du moise de juin....

J’ai pourtant fait une réponse humoristique à Mr Dureau. Non la loi ne prévoit pas que le mariage ou la fusion, elle prévoit aussi une forme de "PACS", une société de "coordination" dans laquelle chaque bailleur garde son identité, son lien avec sa collectivité, et c’est cette solution que j’annonçais en Juin...

Donc dire que la SACOVIV doit disparaitre est mensonger, dire que le président de la SACOVIV ou sa direction ne font rien pour tenir compte de la loi est mensonger... Et je suis peut-être naïf, mais je reste convaincu que le mensonge ne paie pas...

En tout cas, les locataires de la SACOVIV peuvent compter sur le président et le directeur général pour maintenir un outil de logement social de proximité, et mettre en oeuvre la loi non pas pour ce que le gouvernement veut faire, supprimer le maximum de bailleurs sociaux et les privatiser, mais pour renforcer au contraire la SACOVIV dans un réseau d’acteurs du logement social.

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...