pour le logement d’urgence

Une manifestation a eu lieu à Lyon ce 30 octobre pour le logement d’urgence. Je ne l’ai appris que par l’article du Progrès ce vendredi, mais je pense que cette manifestation est très importante.

Elle était organisée par la fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale et a rassemblé une centaine de personnes. Mais ce sont des milliers de gens qui sont confrontés dans l’agglomération Lyonnaise à un terrible déficit du logement d’urgence.

Dans toutes les villes, quand une famille dort dans la rue, quand un travailleur isolé ne se repose que dans sa voiture, les élus locaux, les services sociaux font toujours ce même constat. Le 115 n’a pas de solution, tout est plein, et il faut des heures pour tenter de trouver une astuce pour apporter une réponse pour 1 ou 2 jours, une semaine, et puis le problème se repose...

Bien sûr, les gens concernés s’organisent, ont des contacts, des amis, et restent rarement à la rue au même endroit. Mais comme adjoint au logement, je ne peux dire qu’une chose. Non seulement le droit au logement, un droit fondamental de l’homme, n’est pas respecté, mais le comportement global de la société française et les politiques suivies depuis des années sur ce sujet sont indignes d’un des pays les plus riches du monde.

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...