rencontre politicienne ?

Dans le Progrès du 09 Février, je prends connaissance d’une rencontre organisée par le président du conseil syndical de la copropriété Grande Terre des Vignes sur le grand projet de "plan de sauvegarde" et notamment sur les enjeux d’isolation.

Heureux que ce sujet qui nous mobilise tous soit à la une, mais étonné de ne pas avoir été informé de cette rencontre dans mon quartier... qui plus est organisée par mon voisin d’allée...

Lecture faite, je comprends... En fait, il s’agit d’une rencontre électorale avec les candidats de la liste PS aux élections régionales... L’article est un bon exemple de cette conception "publicitaire" de la vie politique [1], qui repose sur la connivence entre presse et politiques.

Car le journaliste qui écrit fait comme si ce n’était pas une rencontre dans le cadre de la campagne électorale, mais prend bien soin de citer les principaux candidats, et de les mettre sur la photo.

Et il prend soin de ne pas dire que ce projet dont tout le monde se félicite est pour l’essentiel financé par l’état (mais les représentants de l’état ne sont évidemment pas invité), par la communauté urbaine (mais là non plus, personne !) et par la ville (et là, seuls les élus PS ont été invité !)

En fait, la rencontre comme l’article ont pour but de faire parler des candidats PS aux régionales, le journaliste poussant la confusion jusqu’à citer une élue sortante "Verts", sans dire qu’elle vient d’en démissionner pour être candidat sur la liste PS !

Si les organisateurs se félicitent peut-être d’avoir fait "un bon coup" journalistique, je suis convaincu que c’est ce genre de pratiques qui aggrave la fracture sociale, renforce la méfiance envers des institutions et des représentations politiques qui parleraient des vrais sujets non pour les faire avancer, mais pour se placer au bon endroit avant les élections...

Allez, chiche, travaillons sur ce défi de l’isolation des logements anciens collectifs... par exemple en poussant le Grand Lyon à contribuer enfin à la démarche OPATB de la ville de Vénissieux, initiée il y a des années par un ancien adjoint PS... mais qui traine depuis dans les méandres des circuits de décision du Grand Lyon [2]

Bref, mon voisin est un président de conseil syndical efficace qui a contribué avec le comité syndical et la commune à un projet exemplaire pour le quartier et la ville, mais la politique lui fait perdre le réflexe de l’intérêt général... Le débat politique sur l’avenir des copropriétés comme sur l’efficacité énergétique des bâtiments anciens méritent mieux qu’une opération de campagne électorale...

[1conception qui s’impose malheureusement depuis des années et qu’a exploité en grand Sarkozy

[2il semble qu’enfin, le dossier ressorte ce printemps, après les nombreuses relances et rencontres de travail de l’an dernier...

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...