travaux de voirie... entre public et privé...

A l’entée du 71 rue des martyrs, une plaque protège une trappe de visite pour les opérateurs téléphoniques. Elle avait été installée pendant les travaux de cablage, sans doute par l’opérateur UPC qui gère le réseau cable, et elle a été placée à l’angle de la sortie du quartier. Donc, chaque jour, des centaines de véhicules, dont le camion poubelle du Grand Lyon, passe sur cette plaque. Résultat, elle ne tient pas.... Il a fallu de nombreuses interventions il y a 2 ans pour obtenir une réparation sérieuse, qui a tenu.... 18 mois !

Est-ce le gel ? toujours est-il que le béton qui scelle cette plaque est de nouveau cassée...

JPEG

La ville va redemander au Grand Lyon une intervention, et sans doute faudrait-il revoir carrément le dessin de ce carrefour pour faire en sorte que la plaque ne soit plus juste à la sortie...

Sauf que ceux qui ont besoin de cette plaque, qui utilisent les conduits qui sont dessous, sont bien les opérateurs Telecom, mais qu’ils ne semblent pas concerné du tout par les conséquences de voirie..

Un détail sans doute, mais qui illustre a quel point le marché généralisé qu’on nous a imposé avec la dérèglementation et la privatisation des télécoms, pose problème dès qu’il faut prendre en compte l’intérêt général.

Pour les privés qui utilisent l’espace public, leur profit sont à intouchables, mais les couts induits pour les infrastructures sont à notre charge !

A méditer sur le bon équilibre entre public et privé

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...