Le social coute cher ? Essayez l’emploi pour tous !

Macron a testé la formule médiatique « le social coûte un paquet de pognon »... pour préparer le terrain à de nouvelles réformes des politiques sociales dont l’objectif a été clairement défini quelques jours avant par Bruno Le Maire. « Nous ne sommes pas condamnés à compenser les inégalités par toujours plus de dépenses publiques, c’est-à-dire toujours plus d’impôt au bout du compte pour le contribuable »

Mais ce sont eux qui creusent les inégalités ! imposent la précarité au travail et fabriquent ainsi des millions de "travailleurs pauvres" ! eux qui font que le revenu médian des demandeurs de logement social continue à baisser et donc poussent à la hausse des dépenses d’aide au logement, et ce sont eux qui s’exclament « les aides sociales coutent trop cher » !

Ce sont les incendiaires qui crient au feu ! Ils fabriquent la pauvreté, puis dénonce qu’elle coûte trop cher !

Et au fait, ils dénoncent les impôts trop élevés, mais pour qui ? Car pour les plus riches, les impôts ne cessent de baisser, à commencer par l’impôt sur la fortune supprimé, et surtout avec la fraude et l’évasion fiscale qui fait perdre chaque année des dizaines de milliards au budget national !

Il suffirait de réduire l’évasion fiscale de 10% pour combler les budgets sociaux !

Cela dit, ce n’est pas le fonds du problème ! Le fonds, c’est le droit à un vrai travail, digne, respecté et payé. A chacun un emploi et un salaire, ce serait le plus sûr moyen de faire reculer la pauvreté et donc le besoin de dépenses sociales.

Vous trouvez que le social coûte trop cher ? Et bien donnez un emploi stable à tout le monde !

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...