une droite qui se cache... - commentaires