Pour gazouiller, un twit ou un pouet ?

J’ai souvent alerté sur ces réseaux sociaux venus des USA qui marchandisent nos données personnelles et sont de véritables bases de connaissances sociales en accès libre aux services secrets US, voire par exemple le règlement de twitter qui permet le fichage généralisé sans que personne ne s’en inquiète...

Mais comme les réseaux sociaux sont devenus pour beaucoup de citoyens le premier moyen de communication, avant la presse et la télé bien sûr, mais même aussi avant le mail, certains ne lisant plus les mails qu’ils recoivent, j’ai décidé de tester un réseau alternatif aux "GAFA" [1] et je me suis inscrit sur framasphere, une alternative à facebook basée sur la plateforme "diaspora", et sur framapiaf, une alternative à twitter basée sur la plateforme "mastodon"...

Sur le service framapiaf, un tweet s’appelle un "pouet"... humour un peu potache, mais qui cherche à prendre du recul sur la fausse poésie de twitter !

Ajoutons un peu d’humour, on ne sait pas s’il faut écrire "tweet" ou "twit"... A l’origine, il s’agissait bien d’un tweet, qui veut dire "gazouillis", joli mot pour parler d’un message court, mais quand on l’écrit "twit" comme le service "twitter", on oublie qu’en anglais un "twit" est un... crétin !

Donc, pour me contacter
- sur framapiaf, alternative twitter : @pamillet@framapiaf.org
- sur framasphere, alternative facebook : pamvx@framasphere.org

[1les célèbres Google, Amazon, FaceBook et Apple, auquel il faut sans doute ajouter Microsoft...

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...