conseil de métropole du 28 janvier 2019

Le service public contre la précarité energétique 2019-3324 lutte contre la précarité énergétique

, par  Pierre-Alain , popularité : 28%

Intervention rapide pour évoquer cet enjeu de la précarité énergétique sur lequel nous pensons qu’il faut sortir d’une politique qui veut réparer des malheurs qui ne sont pourtant que la conséquences de cette politique énergétique de casse du service public et de mise en concurrence.

Nous ne ferons pas de commentaire sur les difficultés de mise en oeuvre d’une action potentiellement utile, mais de faible portée. Il parait étrange de ne pas trouver 50 familles en précarité énergétique, mais au delà de la mise en oeuvre elle-même de l’action, il ne faut pas oublier que la précarité énergétique va évidemment souvent avec la précarité en général, et que les plus précaires ne sont pas toujours disponibles pour participer à des actions qui ont été pensées pour eux...

De la même manière, notre collègue a bien raison d’évoquer les difficultés du chèque énergie qui était présenté comme l’outil principal de l’action contre la précarité énergétique, ce qui a conduit la président Macron a augmenter son montant dans les mesures supposées répondre aux gilets jaunes. Sauf que beaucoup de bénéficiaires n’utilisent pas ce chèque énergie par méconnaissance ou incompréhension, et qu’ils sont encore plus nombreux à n e pas envoyer l’attestation qui leur ouvre des droits auprès des fournisseurs. Ceux qui ont décidé du chèque énergie ont tenu un discours idéologique sans tenir compte de l’expérience des tarifs sociaux, qui après beaucoup d’efforts avaient atteint un taux d’usage très élevé.

Au fonds, toutes ces mesures qui se présentent contre la précarité énergétique sont là pour donner bonne conscience à ceux qui ont déréglementé le secteur de l’énergie, qui ont détruit le service public et sa péréquation tarifaire qui permettait d’avoir un tarifs bas pour tous !

C’est le fonds du problème. Plus on ouvre le secteur de l’énergie à la concurrence, aux acteurs privés, plus les logiques de rentabilité de chaque acteur créeront des situations d’inégalités d’accès, de tarifs, de qualité de service...

C’est pourquoi nous répétons que l’action la plus efficace contre la précarité énergétique, c’est le retour à un grand service public national de l’énergie !

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves