Max Barel : un chantier impressionnant... et qui aboutit ! Vendredi 16h : 296 logements OK, 16 encours, 108 absents

, par  Pierre-Alain , popularité : 35%

Quelques photos d’un chantier impressionnant qui arrive enfin à l’objectif... et le tableau de suivi des visites de logement effectuées par la SACOVIV et qui confirment que la situation est (presque) normale pour les locataires, avec 16 logements seulement ou un travail est encore encours ce vendredi 27 et 296 logements qui ont été vérifiés et qui sont bien chauffés.

La remise en service normale aura lieu lundi et il restera à démonter les installations provisoires et remettre en état le chantier... après avoir laissé les experts faire leur travail pour le dossier qui sera remis aux assurances...

La rencontre prévue avec l’ensemble des locataires permettra ensuite de faire un premier bilan financier pour la SACOVIV, et les possibilités de dédommagements pour les locataires.

Les causes des fuites sur le réseau secondaire de chaleur entre les bâtiments du quartier Max Barel sont désormais techniquement établies : Deux fuites d’eau sur le réseau d’eau potable se déversaient sans doute depuis longtemps dans le caniveau du réseau de chaleur. Cette eau en contact avec les supports métalliques les font rouiller ce qui affaiblit le réseau jusqu’à créer des fuites... C’est pourquoi il a fallu creuser partout ou cette eau avait pu faire des dégats avant de remettre en service.

Ce vendredi 27 après-midi, le réseau a été remis en pression, ce qui a permis de vérifier qu’il n’y avait plus de fuite. L’eau chaude sanitaire a alors été rebranchée sur le réseau pour les allées avec chaudières mobiles, ce qui présente l’avantage de retrouver les ballons d’eau. Avec les chaudières mobiles, il y avait bien production d’eau chaude sanitaire, mais si tout le monde ouvrait l’eau chaude en même temps, l’eau devenait... tiède.

Le suivi de tous les logements a été organisé très rigoureusement ces jeudi et vendredi afin de compléter et de mesurer les résultats des équipes de plombier présentes du samedi 21 au mardi 24. Sur le tableau mis en place à l’antenne, on voit le plan de tous les logements avec ; en rose, les appartements contrôlés "positifs", radiateurs en fonctionnement, eau chaude sanitaire, et températures normales ; en bleu, les logements dont les locataires sont absents (le travail continue ce samedi 28) ; et en vert les appartements ou un travail est encours...

Tabeau de suivi des purges et relevés de températures

Bilan donc vendredi à 16h, 296 logements OK, 16 encours, 108 absents...

Chaufferies mobiles et...fenêtres ouvertes ! {JPEG}
Cette deuxième vague de purge a été complétée avec des mesures de température dont les résultats sont clairs, les températures vont de 20°C à 27°C sur les bâtiments chauffés par la sous-station (4 à 22 et 63 à 69). Et pour les bâtiments chauffés par les chaufferies mobiles (46-48 et 71-89), les températures vont de 17°C à 24°C...

On peut constater cependant qu’au 73 (et au 71) des fenêtres sont...ouvertes ! Un locataire du 69A me disait qu’il avait 28°C chez lui, et qu’il avait fallu deux jours les mardi et mercredi 14 et 15/10, pour qu’il ressente la panne, son appartement étant passé en deux jours de 25°C à 16°C....

Cela confirme que les situations sont parfois très différentes, entre les locataires en rez de chaussée, les plus en difficultés sur la température, et les appartements en étage, souvent mieux chauffés..

Nous sommes sortis de la période de crise, nous allons remettre en service,... il restera à remettre en état, à faire le bilan notamment pour chercher comment défendre au mieux les intérêts de la SACOVIV et de ses locataires...

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves