Conseil de la métropole du 22 janvier 2018

anneau des sciences... pour tous les métropolitains ! 2018-2537 : Anneau des Sciences - Missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage - Autorisation de signer l’accord cadre de services à la suite d’une procédure d’appel d’offres ouvert

, par  Pierre-Alain , popularité : 15%

Cette délibération engage 2 à 6 M€HT, echelle bien large, de prestations d’assistance stratégique et de coordination des études pour l’anneau des sciences, sans expliciter leurs enjeux. Or, nous avions délibéré en février 2017 sur 13 M€ d’études portant sur
- l’aménagement des portes et voiries de l’ouest lyonnais au profit des transports en commun et modes doux,
- les études de mobilité associées et les études de péage d’ouvrage

Nous ne pouvons donc que reprendre notre position de principe que tout le monde semble avoir oublié, pas de TOP sans COL et nos commentaires de l’an dernier en concluant avec le même vote d’abstention. Car encore une fois, il ne s’agit pas dans ces études de l’anneau des sciences, mais bien du seul TOP, tronçon ouest du périphérique. Or le débat public avait conduit à renommer le TOP en anneau des sciences, pour prendre en compte le boulevard Bonnevay [1] et ses 150 000 véhicules/jours.

Je disais l’an dernier et nous le répétons :

si plus de 3 G€ étaient dépensés pour une infrastructure très qualitative à l’Ouest, protégeant les valeurs foncières des populations parmi les plus favorisées, et que rien n’était fait à l’Est pour sortir de la fracture urbaine et améliorer le cadre de vie de populations souvent parmi les plus défavorisées, on ne pourrait qu’en conclure que décidément, cette métropole est en marche... à droite toute !

La récente déclaration de la ministre des transports Elisabeth Borne pour le développement des péages urbains le confirme ! Il y a bien cohérence entre la majorité métropolitaine et la majorité présidentielle et nous réaffirmons notre opposition au péage du TOP, et donc notre demande de clarification sur le montage financier de ce très grand projet.

C’est pourquoi nous renouvelons notre demande que les études soient engagées en même temps sur l’Est lyonnais pour répondre à la question clé : comment réduire le flux automobile sur Bonnevay de manière à le rendre compatible avec un boulevard urbain... Le déclassement de l’A6-A7 devrait conduire à réduire de moitié le flux de véhicules sous Fourvière, fixons-nous le même objectif pour Bonnevay !

Cela conduira sans doute à prendre avec sérieux la proposition que nous avons faite à propos du PDU... un bouclage périphérique en transport en commun lourd, et peut être donc, de repenser la nature de cet anneau des sciences. Cela permettrait de prendre en compte les habitants de Pierre-Bénite qui voient les débats sur les aménagements urbains de la Saulaie ou des Vallons définis par l’impact des échangeurs de l’anneau des sciences. C’est pourquoi, si des études de grande ampleur sont nécessaires pour imaginer les conditions du bouclage nécessaire des déplacements d’agglomération de toutes les modalités, nous marquons notre refus de les limiter à l’Ouest et aux impacts de la seule mobilité voiture, nous nous abstiendrons donc.

[1des amis m’ont fait remarquer que j’avais écrit Bonneway, l’un d’eux s’amusant de cet anglicisme sous ma plume et me proposant de l’appeler goodway, le bon chemin... l’autre que c’est dommage pour moi de nier ainsi le père du logement social à la lyonnaise ! c’est corrigé ! mais je ne crois pas être le seul à faire cette erreur qui bien évidemment, traduit l’anglicisation du Français

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves