Pour un autre projet métropolitain en 2020 Contribution au débat sur l’avenir des communes et de l’agglomération

, par  Pierre-Alain , popularité : 36%

Une suggestion de lecture d’été, en espérant des commentaires, réactions et propositions pour un réveil citoyen de la métropole de Lyon !

2020 sera la première élection directe du conseil de la métropole de Lyon, le même jour et dans les mêmes bureaux de vote que l’élection municipale. Le projet communal devra donc s’inscrire dans un projet métropolitain. Mais il faut repenser les priorités de la métropole, son rapport à l’aire urbaine et la région, la place des communes et donc le pacte de cohérence métropolitain qui les lient à la métropole.

Les élus communistes métropolitains ont lancé fin 2018 un appel à toutes les forces progressistes et républicaines de résistance aux réformes antisociales du Gouvernement Macron-Philippe, à tous ceux qui veulent défendre les moyens et la place des Communes dans la métropole pour créer l’évènement en 2020 avec des listes de large rassemblement autour d’un projet métropolitain commun. Je crois utile de vous faire connaitre les grandes lignes de ces propositions :

- Un nouveau Pacte de cohérence métropolitain qui redonne toute leur place aux Communes, le droit de délibération des Conseils municipaux sur toute compétence métropolitaine « articulée », un service métropolitain support de la participation citoyenne dans les Communes en lien avec tous les Conseils de quartier.
- Une fiscalité plus juste, faisant contribuer beaucoup plus fortement les entreprises qui profitent du dynamisme humain, urbain, culturel de l’agglomération (augmentation du taux de CFE) assurant la redistribution d’une part de la dynamique économique aux Communes qui la génèrent (rééquilibrage de la DSC).
-  Une forte augmentation des moyens de l’action sociale : contre la pauvreté, le mal-logement, les violences sociales et familiales ; pour l’insertion, l’accueil des migrants, l’accompagnement de l’enfance, des personnes âgées, handicapées, …
- Une Conférence régionale pour un développement économique et territorial équilibré, inventant de nouveaux liens entre logement, emploi, commerces et transport ; pour une réindustrialisation valorisant les savoir-faire humains dans un nouveau modèle économique basé sur la coopération et l’investissement public et coopératif.
- Une nouvelle ambition pour un plan Climat renforcé dans ses objectifs de rénovation énergétique, de développement des réseaux de chaleur non fossiles, de place de la nature dans l’aménagement urbain -notamment en zones denses-, de réduction de la part modale de la voiture dans les déplacements.
- Une grande consultation citoyenne pour un nouveau Plan de déplacements urbains changeant d’échelle pour les transports en commun et les modes actifs, passant de 1 à 3 milliards par mandat, affirmant la place du rail et des gares dans la mobilité métropolitaine et interurbaine ; la reconception d’un Anneau des sciences privilégiant les transports en commun et traitant aussi bien l’est que l’ouest.
- La mobilisation de tous les acteurs locaux en direction de l’État pour libérer l’agglomération des trafics de transits routiers et de marchandises, favoriser le rail (réalisations complètes du CFAL, du Contournement ouest de Lyon).
- Une grande consultation du monde universitaire pour contribuer à un projet d’université de Lyon respectant tous ses établissements, assurant le développement de toutes les formations et filières, sortant de la « spécialisation compétitive » pour valoriser tous les potentiels de création et d’innovation.
- Une politique de logement renforcée, financée par un prélèvement sur les marges foncières et un doublement de la taxe d’aménagement, pour une accélération de la réhabilitation et de la construction dans toute l’agglomération de logements sociaux et très sociaux, avec un objectif de 8000 logements sociaux par an et de 25 % partout en 2025 et permettant le renouvellement du parc social dans les quartiers prioritaires.

Ces grands objectifs devront être illustrés par des projets et des actions concrètes, il sont une aide au débat citoyen, à la convergences des idées et des actions pour faire grandir un autre projet métropolitain, partagé par le plus grand nombre.

Les communistes ont titré leur appel "créer la surprise pour redonner la métropole à ses habitants et ses communes !"

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves