Quartier du centre

Aire de la glunière... les urgences et l’avenir

, par  Pierre-Alain , popularité : 31%

Après plusieurs contacts avec les habitants de l’aire d’accueil de la Glunière, au Sud de l’avenue Marcel Houel, Yolande Peytavin, qui est vice-présidente au Grand Lyon sur ce sujet, avait organisé une rencontre avec les habitants pour évoquer les difficultés urgentes, mais aussi, l’avenir du site.

C’est avec Michèle Picard et Yolande Peytavin qu’un groupe d’adjoint a donc visité ce quartier de la ville le 18 Janvier.

JPEG

Visite à pied depuis la mairie ce qui permet de noter
- un espace délaissé que la ville a protégé d’un grillage provisoire, mais qui visiblement est utilisé et.... sert de dépot de canettes et déchets divers...
JPEG

Mais aussi un maison remarquable de ce vieux village qui est aussi une part de Vénissieux..
JPEG

et un talus qui semble menaçant...
JPEG

L’aire d’accueil est ancienne et ce sont des familles largement sédentarisées qui l’habitent. Plusieurs nous accueillent avec beaucoup de questions sur leurs difficultés concrètes. Da fait, cette aire était à l’origine prévue comme une aire de passage, avec 3 points d’eau avec toilettes, mais la sédentarisation des familles a conduit la plupart a installer des arrivées d’eau sur leur emplacement. Ces installations sont très sensibles au gel, certains emplacements n’en ont pas.
Par contre, il y a 5 ans, la ville avait fait rénover l’installation électrique pour la mettre aux normes.

Cette aire accueille plus de 20 familles dont les enfants sont scolarisés à Vénissieux, et plusieurs jeunes couples se sont installés

PNG

Un des sujets important de discussion est, comme dans beaucoup de quartiers, la propreté. Et là comme ailleurs, il faut parler de coresponsabilité. Il y a une part qui concerne la ville comme propriétaire, et notamment le nombre de bacs poubelles, les poubelles de tri... Et il y a aussi une part des résidants... car certains coins sont visiblement considérés comme des zones poubelles...

JPEG
La discussion est instructive contre les préjugés sur les gens du voyage, car c’est la même discussion que partout ailleurs. Il y a ceux qui veulent sortir de cette situation et sont prêts à agir avec la ville, et puis ceux, pas nombreux, et qui ne sont pas là pour en discuter, et qui choisissent l’individualisme.. Je jette et on verra bien plus tard !

Les participants à la rencontre sont prêt à participer à la semaine de la propreté avec une grande opération de collecte des très nombreux encombrants, de nettoyage des espaces verts... La ville va de son coté étudier la possibilité d’une meilleure installation de bacs poubelles en nombre suffisants.

Une enquête sur les besoins de rénovation du réseau d’eau sera faite avec les intéressés. Car certains pensent qu’il vaut mieux renforcer et moderniser les points d’eaux collectifs, et d’autres préfèrent mettre l’accent sur l’eau individuelle. Et bien sûr, il ne faut pas oublier que l’avenir du site est sa reconversion dans le cadre du projet de "coeur de ville" de Vénissieux qui doit faire de la Glunière le sud du centre ville. Yolande Peytavin travailler pour un projet d’aire d’accueil aménagé pour familles sédentarisées, avec des expériences positives déja réalisées dans l’aggloméraiton.

A suivre donc, et un premier rendez-vous pour la semaine de la propreté en Mai.

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation