conseil de quartier Moulin à Vent

Après un accident, un quartier solidaire et attentif... Visite du 8 Octobre 2011

, par  Pierre-Alain , popularité : 31%

Parfois, un évènement grave révèle les qualités de ceux qui y sont confrontés. Un enfant renversé par une voiture rue professeur roux s’en est sorti, malgré une perte de conscience, plusieurs semaines de plâtres et de fauteuil, et une année scolaire très perturbée.

La voisine qui l’a assisté sur place, le voisin qui avait l’expérience des secours, ont permis avec l’arrivée des pompiers que l’accident n’ait pas de conséquences plus graves.

JPEG
Mais la mobilisation des voisins a aussi permis de s’interroger sur les risques de cette rue. Le rapport de police n’a pas constaté de vitesse excessive. Par contre, la visibilité pour le conducteur sur le passage piéton parait insuffisante dans une rue où la circulation est importante, notamment par des trajets d’évitement de la route de Vienne ou de l’avenue de Pressenssé, très chargée.

JPEG
Le stationnement lié à la boulangerie à l’angle peut aussi être un facteur aggravant. Enfin, si la vitesse du véhicule impliqué dans l’accident ne semble pas en cause, beaucoup de riverains témoignent de vitesses excessives.

Toutes ces questions ont été discutées avec les riverains présents dans cette visite, en présence de la présidente du conseil de quartier Eliette Orenes. Et la rencontre a été très utile, avec une vraie écoute des informations des services, des propositions d’aménagements à étudier, du calendrier de décisions. Près d’une vingtaine de participants, dont les personnes qui étaient sur place le jour de l’accident, et le boulanger qui s’inquiète des accidents éventuels à l’angle devant sa vitrine...

La ville a mis en place un comptage de voitures et de leur vitesse dont les résultats seront connus dans quelques jours. Ces données seront fournies aux services de la voirie du Grand Lyon pour proposer :
- un aménagement pour un passage piéton surélevé
- un "coussin lyonnais", ces ralentisseurs adaptés au passage des bus qui sont nécessaires dans la rue.
- une reprise de l’arrondi du carrefour dans l’objectif de ralentir les vitesses de croisement
- une protection contre le stationnement intempestif à l’angle devant la bouleganrie
- un renforcement de la signalétique

La rencontre au permis aussi d’évoquer d’autres questions
- la sortie du parc d’activité du Moulin à Vent, qui ne se fait pas que sur Georges Lévy, mais aussi pour une part apparemment importante sur la rue Prof roux. Du point de vue du code de la route, il n’y a pas d’ambiguïté, les voitures qui sortent ne sont pas prioritaires. Mais l’installation d’un STOP le rendrait plus visible et permettrait de bien situer ou doit se marquer l’arrêt, afin de protéger plus clairement les piétons sur le trottoir.

JPEG

- sur le trottoir Est de la rue, on constate aussi une plaque de rue du réseau téléphonique trouée et dangereuse.
JPEG

- enfin, toujours au bord du trottoir Est, une plaque d’égout très sale et dont les voisins se plaignent de l’odeur parfois très désagréable. Il semble au dire de certains riverains que le Grand Lyon pour des raisons de coût simplifie les bouches du réseau d’assainissement... pour ne pas avoir à entretenir des siphons... Je vérifierait bien sûr ce point avec les services du Grand Lyon.
JPEG

En résumé, malgré l’émotion du sujet, une rencontre citoyenne amicale et responsable.

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation