Avec mes meilleurs voeux pour vous et vos proches

, par  Pierre-Alain , popularité : 17%

Pour un développement humain de notre planète contre le marché-roi, unissons nous

JPEG

Comme chaque année, je me permets de compléter ces voeux par un poème qui nous parle d’espoir, de luttes, de vie quoi !


Tu me dis Laisse un peu l’orchestre des tonnerres

Car par le temps qu’il fait il est de pauvres gens

Qui ne pouvant chercher dans les dictionnaires

Aimeraient des mots ordinaires

Qu’ils se puissent tout bas répéter en songeant

Si tu veux que je t’aime apporte-moi l’eau pure

À laquelle s’en vont leurs désirs s’étancher

Que ton poème soit le sang de ta coupure

Comme un couvreur sur la toiture

Chante pour les oiseaux qui n’ont où se nicher

Que ton poème soit l’espoir qui dit À suivre

Au bas du feuilleton sinistre de nos pas

Que triomphe la voix humaine sur les cuivres

Et donne une raison de vivre

À ceux que tout semblait inviter au trépas

Que ton poème soit dans les lieux sans amour

Où l’on trime où l’on saigne où l’on crève de froid

Comme un air murmuré qui rend les pieds moins lourds

Un café noir au point du jour

Un ami rencontré sur le chemin de croix

Pour qui chanter vraiment en vaudrait-il la peine

Si ce n’est pas pour ceux dont tu rêves souvent

Et dont le souvenir est comme un bruit de chaînes

La nuit s’éveillant dans tes veines

Et qui parle à ton coeur comme au voilier le vent

Louis Aragon

Ce que dit Elsa

Les Yeux d’Elsa. 1942

oui mais, ça branle dans le manche

les mauvais jours finiront

et gare à la revanche

quand tous les pauvres ’y mettront

quand tous les pauvres s’y mettront ! »

JEAN-BAPTISTE CLÉMENT. 1871

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation