Face au FN, il faut rompre avec les politiques actuelles

, par  Pierre-Alain , popularité : 25%

Portugal, France, Espagne... Les dirigeants politiques anciens sont bousculés par les élections. Les peuples, chacun avec son histoire et dans sa situation, cherchent comment reprendre la parole, donner du sens à la vie politique, reconstruire des repères à l’échelle nationale pour sortir de décennies de destructions sociales, de concurrence européenne et mondiale exacerbée, de guerre et de crimes dans les politiques étrangères qui s’invitent désormais chez nous.

Le chantier est immense, mais de toute façon, seuls les peuples peuvent inventer une solution...

Le choc du résultat des élections régionales plaçant l’abstention puis le Front National comme les deux premiers partis n’a pas produit la même réaction que la présence de Jean-Marie Le Pen au deuxième tour des présidentielles de 2002. Pas de grande manifestations, et tout le monde voit bien que le sursaut de mobilisation du deuxième tour n’est qu’une étape de plus dans la crise politique, avec le partage des régions entre LR et PS, mais avec un FN devenu le point central de la vie politique, point central qui ne sert à rien d’autres qu’à assurer une majorité contre lui... pour continuer la même politique.

Cette situation montre que les élites politiques, économiques, médiatiques,ont perdu toute légitimité à parler de la France, de l’intérêt général, des conditions de vie des Français.
- Ils sont illégitimes à parler de l’emploi quand ils ont laissé nos filières industrielles et techniques se déliter dans la mondialisation capitaliste et l’Europe de la concurrence
- Ils sont illégitimes à parler de liberté, quand ils imposent un état d’urgence permanent et font alliance avec les régimes les plus rétrogrades du Golfe
- Ils sont illégitimes à parler d’égalité quand ils ont laissé grandir une pauvreté de masse dans un pays de grande richesse, quand toutes leurs politiques publiques font pression sur les revenus du travail au seul profit des plus grandes oligarchies
- Ils sont illégitimes à parler de fraternité quand ils laissent se développer clientélisme, corruption, et arrogance des plus riches
- Ils sont illégitimes à parler de la république française, quand ils défont ses institutions et ses services publics

Ce n’est pas le FN qui est immoral, ce sont nos élites ! Le FN est dangereux, cachant derrière son discours social un fascisme bien réel dont le but est toujours de diviser les peuples pour garantir la domination des plus riches.

Mais personne ne fera reculer le FN avec les partis qui l’ont fait roi médiatique, qui l’instrumentalisent en espérant se retrouver face à lui au deuxième tour de 2017.

Dans le peuple Français, dans les millions d’abstentionnistes, dans les millions d’ouvriers, techniciens, fonctionnaires, cadres...tous ceux qui découvrent d’un œil désabusé cette société politique déliquescente, il y a l’énergie pour une nouvelle révolte Française, une révolte de l’intelligence et du progrès, de la solidarité et de la créativité, le contraire du Front National, un nouveau Front Populaire.

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Gérard Collomb au SYTRAL ?

    Le conseil de métropole du 18 septembre à réélu sa représentation au syndicat des transport, le (...)

  • En marche à reculons...

    Les Français découvrent, certains désabusés, d’autres étonnés quand même, la réalité de la (...)

  • Je ne suis pas Muet...

    Le journal Lyon Capitale faisait ce 10 juillet un compte-rendu en direct de la séance du conseil (...)

  • La fin des partis ?

    Suite de "tout change pour que rien ne change"
    Les partis politiques seraient donc dépassés... (...)