La transition énergétique électrique en Allemagne... la sortie du carbone reste à faire !

, par  Pierre-Alain , popularité : 32%

On cite souvent en exemple l’Allemagne pour la réussite de sa transition énergétique... Voici quelques citations issues d’un document bilan de l’année 2016 d’un organisme allemand très favorable à la transition énergétique (Agora Energiewende, initiative de la fondation européenne du climat)

Elle nous confirme que malgré les énormes investissements réalisés en photovoltaique et éolien, leur contribution est très variable et pour la grande majorité des jours, très loin de pouvoir assurer la réponse à la demande...
Et s’il y a du soleil en été... il n’y a malheureusement le plus souvent que peu de vent...

PNG - 104.9 ko

et à l’inverse, si le vent fait tournée les éoliennes en hiver, en tout cas certains jours... il y a peu de soleil !

PNG - 110.1 ko

Les principaux messages de cette présentation à travers les titres traduits en Français

- Mix électrique 2016 : les renouvelables atteignent leur plus forte part, le gaz est le grand gagnant, le charbon le grand perdant... [1]

- Production électrique 2000-2016 : les renouvelables x5, baisse de moitié du nucléaire, les énergies fossiles restent constantes [2]

On comprend donc que la transition énergétique allemande n’a pas réduit d’une tonne les énergies fossiles et que les énormes investissements en renouvelables ont en fait remplacés de l’énergie nucléaire... non carbonée !

- Les changements de 2015 to 2016 : Augmentation des renouvelables (+4%), mais d’abord du gaz (+16%), baisse du charbon, du nucléaire et de la demande [3]

- La production électrique atteint de nouveaux sommets alors que la consommation baisse... 8,6% de l’électricité en 2016 est partie dans les pays voisins, principalement de l’énergie électrique du charbon [4]

Bref, en tendance sur 10 ans, confirmée en 2016, c’est que le gaz est le grand gagnant de la transition énergétique allemande, qui revend de l’électricité carbonée et remplace du nucléaire par de l’ENR et du gaz, sans baisser ses consommations fossiles...

Tout cela avec des investissements en ENR énormes pour une production qui stagne en 2016...La faiblesse du vent et du soleil en 2016 conduisent à une baisse du solaire électrique (-0.4TWh), et de l’éolin terrestre (-4.1TWh), remplacé par de l’éolien maritime (+4.7TWh), de l’hydrogène (+1.5 TWh) et de la biomasse (+1 TWh)

Mais il y a pourtant eu 6GW de capacités ENR nouvelles introduites en 2016...
- Eolien terrestre : +4.3 GW pour une baisse de -4100 GWh de production
- Solaire : +1 gigawatt pour une baisse de -400GWh de production
- Biomasse : +40 MW installés pour une augmentation de production de 1000 MWh... Efficacité bien faible puisque la production correspond à ... 25h de fonctionnement

La traduction économique est évidente...les prix augmentent, et notamment parceque les taxes qui financent les ENR (l’équivalent de la CSPE en France) continuent à croitre... (+0,53c/KWh... ). Ces taxes qui représentaient 33% du coût total de l’électricité allemande en 2011 en représentent désormais 70% !

PNG - 71.1 ko

Et pendant ce temps, les émissions de gaz à effet de serre de l’Allemagne ont augmenté de 8 millions de tonnes équivalents CO2... Pour atteindre l’objectif officiel de 2020, dans 3 ans, il faudra réduire les émissions de 41 millions de tonnes par an... la transition énergétique est encore à faire !

Le débat est ouvert... et la comparaison France-Allemangne n’est pas forcément ce qu’on dit médiatiquement...

production 1990 1995 2000 2005 2010 2015
autre 30,1 26,8 28,5 36,1 35,5 33,3
gaz 35,9 41,1 49,2 72,7 89,3 78,5
lignite 170,9 142,6 148,3 154,1 145,9 150
charbon 140,8 147,1 143,1 134,1 117 110
nucléaire 152,5 154,1 169,6 163 140,6 84,9
ENR 19,7 25,1 37,9 62,5 104,2 191,4
total 549,9 536,8 576,6 622,5 632,5 648,1

Voir en ligne : document en anglais

[1Power mix 2016 : Renewables make up largest share ; gas is the biggest winner, hard coal is the biggest loser

[2Renewables quintuple ; nuclear power falls by half ; the sum of fossil fuel energy sources (coal, gas) remain constant

[3Increases in renewables, but primarily in natural gas ; decreases in coal, nuclear power and demand gaz +16% ENR +4%...

[4Power production soars to new heights while consumption declines : 8.6% of electricity in 2016 goes to neighbouring
countries ; exported electricity primarily from hard coal

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves