Les jardins de l’Espéranto

, par  Pierre-Alain , popularité : 45%

Une visite aux jardins de l’Esperanto à la demande du bureau de l’association. Des jardins en pleine activité et qui fonctionnent très bien si on en juge par la qualité des jardins, des fleurs et des légumes...

JPEG

Mais l’association et les jardiniers sont confrontés à deux difficultés
- un résultat de l’hiver rigoureux, le gel a cassé les récupérateurs d’eau qui sont hors d’usage. Bien sûr, il aurait fallu les vider avant l’hiver, mais comme beaucoup d’habitants, beaucoup de jardiniers avaient oublié que l’hiver pouvait connaitre des semaines entières en dessous de 0°C, et donc que tout réservoir d’eau pouvait geler... Le président de l’association, très bricoleur, a essayé plusieurs techniques de réparation, joints, fibre de verre... sans succès... Une discussion est en cours pour installer des récupérateurs provisoires...
- et malheureusement du vandalisme répété, avec des intrus qui détruisent le grillage au Sud pour entrer dans le jardin et voler... des décorations, des outils, et même des plants... Il y a eu aussi des groupes venant faire la fête et laissant canettes et déchets sur place.. Mais le plus inquiétant, ce serait de penser que d’autres jardiniers viennent se servir ici... La ville étudie les possibilités, aussi bien de surveillance et d’enquête avec la police nationale, que de renforcement du grillage. Ce vandalisme a aussi des aspects vraiment stupide, puisque les petites bordures en grillage des parcelles ont été coupées... visiblement simplement pour s’amuser...
JPEG

Une question plus simple concerne la zone de séparation avec le boulevard Jodino, plantée d’arbres qui s’étendent et viennent maintenant jusqu’au grillage... A vérifier qui est propriétaire de cette zone, ville, département, Grand Lyon ?
JPEG

Enfin, la visite a permis une discussion intéressante sur les arbres fruitiers dans les jardins. Le règlement d’origine de ces jardins interdit les arbres fruitiers, mais plusieurs anciens jardiniers en avaient plantés... le bureau de l’association a mené un travail patient et presque tout le monde a mis ses arbres en pot, ce qui le plus souvent fragilise l’arbre, dont beaucoup de survivront pas.

JPEG

La question est en fait celle de l’usage des jardins. On sait que sans règlement, petit à petit les jardins deviennent des résidences secondaires avec pelouse, tables et familles le weekend... Or, leur objectif est bien.. le jardinage, c’est à dire la production de fleurs et légumes. Or, un verger demande beaucoup de places, et si chaque parcelle installe deux arbres fruitiers, le jardin est devenu justement un verger, qui prendra toute la place. Alors, quelle est la bonne règle ? Peut-on accepter un arbre fruitier de petite taille ? Peut-être le règlement actuel est-il le bon.. ceux qui l’ont fait à la création des jardins avaient sans doute de bonnes raisons... A suivre...

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves