Les semences, le marché, le socialisme...

, par  Pierre-Alain , popularité : 15%

Semeurs volontaires de bio-diversité... ?

La crise environnementale, sociale, et économique provoque beaucoup de discours et chacun cherche un peu partout des alternatives... Mais la solution est-elle dans l’individualisme ? A chacun son jardin, ses semences, son producteur local ?

Je ne le crois pas. Sans un véritable service public qui garantisse la qualité et la quantité nécessaire pour répondre aux besoins humains, les inégalités dans l’accès à la nourriture resteront le fait principal, et les pauvres justement resteront coincés dans cette distribution alimentaire spécialisée de basse qualité a bas prix produites par des industries agroalimentaires qui ne reculeront devant aucune manipulation pour défendre leur profit...

Je suis né à la campagne, et je me souviens que les paysans n’ont pas toujours été la couche sociale la plus portée à la solidarité, que les approches coopératives, publiques, solidaires ont souvent eu du mal à se développer dans un milieu agricole très individualiste.

La gestion des semences est une question très caractéristique, et c’est pour cela que j’ai écris un article un peu polémique pour faire débat... A lire sur le site des communistes de Vénissieux

Voir en ligne : sur le site des communistes de Vénissieux

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves