Inauguration et journée porte ouverte Carbone Savoie

Oui, l’usine a sa place dans la ville...

, par  Pierre-Alain , popularité : 23%

C’est une longue histoire entre la ville et l’usine qui a franchi une nouvelle étape ce 19 Septembre avec l’inauguration officielle du nouvel système de traitement des fumées de l’entreprise Carbone Savoie.

La nouvelle installation est en fonctionnement et les premiers résultats sont plus que prometteurs... avec une baisse radicale des émissions polluantes de HAP, d’un facteur 10 dans les premières mesures...

Cela méritait bien une rencontre de tous les acteurs qui s’est déroulé à la salle Irène Joliot-curie toute proche de l’usine, puis dans une nouvelle visite du site.

Le directeur du site donnera la parole au maire de Vénissieux, au représentant du groupe Rio Tinto, au représentant de l’état et à l’entreprise qui a réalisée le chantier, tous pour se féliciter de cet investissement lourd au service des conditions de travail et de l’environnement.

La visite s’est faite en plusieurs groupes compte tenu du monde, et se continuait l’après-midi en journée porte-ouverte pour les habitants.

JPEG

Elle permettait de découvrir les installations impressionnantes dont la nouvelle cheminée, qui remplace les 5 cheminées historiques... Moins haute et surtout, ne produisant pas de fumée visible, elle symbolise la transformation du site vu de l’extérieur. La question de garder une des anciennes cheminées comme élément patrimonial du site reste à l’étude.

JPEG

Mais c’est bien sûr l’équipement industriel de filtration des fumées qui est l’élément principal, ce qu’on appelle un "OTR" de nouvelle génération, mettant en œuvre les meilleures techniques existantes au plan mondial pour réduire les émissions polluantes restantes dans les cheminées.

JPEG

Les riverains connaissaient bien le problème. Il y a 30 ans, on pouvait trouver un matin du goudron sur les voitures, il y a un an, on pouvait avoir des ratés avec des émissions de fumée noires, et les mesures faites par le capteur près de la mairie sous les vents dominants de l’usine, montrait une trop forte émission de résidus d’hydrocarbure, les HAP qui sont reconnus comme cancérigènes.

Aujourd’hui, tout indique que le site est désormais conforme aux nouvelles normes très restrictives et sera même peut-être encore meilleur que ces normes... Rendez-vous dans un an pour faire le point.

Il y a presque 10 ans, la ville alertait sur la nécessité de réduire fortement la pollution du site tout en défendant le maintien de ce site industriel le plus ancien de Vénissieux avec l’usine Maréchal / Véninov. En 2005, le préfet avait pris un arrêté de limitation de la production... On ne peut que se féliciter que le groupe n’en ait pas profité pour délocaliser, mais au contraire ait décidé d’investir sur le site, pour les conditions de travail (c’était l’an dernier l’inauguration du centre de traitement des emballages qui réduit fortement la poussière dans l’environnement de travail) et pour l’environnement avec ce nouveau centre de traitement des fumées.

Oui, l’usine a sa place dans la ville, même l’usine de production de base, si on cherche les solutions pour une industrie toujours plus propre et plus sure. C’est un message fort pour l’agglomération lyonnaise.. Dommage qu’aucun représentant du Grand Lyon n’ait pu répondre à l’invitation de l’entreprise...

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation