Platanes de l’avenue Marcel Sembat

, par  Pierre-Alain , popularité : 19%

J’avais été contacté par une habitante du quartier, et aussi d’ailleurs par une élue d’opposition (verts) sur le marquage de certains platanes de l’avenue Marcel Sembat d’un point rose, qui semblait indiquer un abattage prochain.

Comme cette question avait déjà été à l’ordre du jour en 2008, j’ai bien sûr contacté les services concernés du Grand Lyon, et j’ai organisé avec eux une visite sur place pour comprendre les raisons de ce marquage...

Comme souvent sur cette rue qui n’est pas vraiment dans le conseil de quartier du centre, ni dans celui du Moulin à Vent... difficile de mobiliser les délégués... Pourtant, ce quartier, avec la salle Joliot-Curie, le centre commercial, la liaison entre Jopliot-curie et Pressenssé... est important pour la ville.

JPEG

Par contre, la rencontre est clairement utile. Les services du Grand Lyon expliquent leur projet et leurs raisons, et sont tout à fait prêt à modifier leur proposition. Une rencontre donc instructive et constructive.

JPEG

En résumé, cette avenue est refaite par tronçon dans le programme du Grand Lyon. C’est la deuxième tranche qui est faite cette année, et il en restera une l’an prochain.

A chaque fois, il s’agit pour le Grand Lyon de remettre en état les trottoirs, de marquer une piste cyclable aux normes actuelles, et de vérifier l’état des arbres d’alignement, la ville rénovant de son coté l’éclairage public

Concernant les arbres, deux questions sont posées. Certains sont en très mauvais état, d’autres sont très resserrés ce qui nuit à leur développement.

Comme le bruit a couru que certains arbres étaient supprimés pour faire des places de stationnement, les chiffres sont sans équivoques. Il y aura après les travaux autant de places de stationnement qu’avant...

Et concernant les arbres, les chiffres sont clairs 18 arbres existent, 4 seront abattus dont 2 en très mauvais état, et 1 sera replanté, donc à la sortie, il y aura 15 arbres... La seule raison de réduire le nombre est de mieux espacer certains arbres pour leur propre développement.

Comme le confirmera le technicien du Grand Lyon spécialiste des arbres (et ancien des espaces verts de Vénissieux qui ont été précurseurs dans la gestion des arbres...), ce ne sont pas les services des collectivités qui veulent supprimer des arbres, mais de nombreux habitants qui le demandent pour supprimer les feuilles mortes, favoriser l’éclairage... Par contre, quand un arbre est en mauvais état, il n’a pas d’avenir et il vaut mieux l’abattre pour en planter un jeune... qui vivra des dizaines d’années !

Le bilan du service arbres de voirie du Grand Lyon est éclairant... le nombre d’arbres a doublé en 10 ans... de 3000 à 6000 !

Tous les participants étaient satisfaits des explications, y compris Geneviève Soudan, dont je remercie la présence.

Le spécialiste du Grand Lyon nous a ensuite montré deux exemples de platanes qui doivent être abattus pour raison de santé.

Le premier a une longue balafre verticale, quand on passe la main, on s’aperçoit qu’il est creux.. La sève continue à monter sur les cotés du tronc, mais faiblement. Cet arbre finira par tomber, et bien sûr, compte tenu des risques, il faut vérifier pour l’abattre avant...
JPEG

Un autre cas avec une énorme blessure au pied de l’arbre. Elle proviendrait d’un choc de pare-choc de voiture. C’est d’ailleurs pour éviter cela que dans le réaménagement, il est prévu d’agrandir les protections des arbres avec des bordures de trottoirs de 16 cm.
JPEG

Bref, comme souvent, c’est sur le terrain, avec les compétences des services des collectivités, qu’on peut le mieux comprendre la gestion de la ville....

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves