Que les dirigeants du PS assument leurs responsabilités !

, par  Pierre-Alain , popularité : 15%

Lors du débat du journal le Progrès pour les élections municipales partielles de Vénissieux, le candidat socialiste a consacré tous ses efforts à critiquer la liste de Michèle Picard "rassembler les Vénissians, tenir le cap à gauche". C’est pourtant la liste qui consacre tous ses efforts à l’action contre la droite et l’extrême-droite. Il a même jugé utile de défendre la droite contre le 4 pages de Michèle Picard qui démonte point par point les mensonges de la droite et du FN, et qui alerte sur leurs vrais objectifs.

Visiblement, il est plus inquiet de l’écart de son score avec celui de Michèle Picard, écart qui pourrait être aggravé par rapport au premier tour de 2014, et se contrefout du résultat de la droite et du FN, dont on sait qu’ils pourraient se mettre d’accord pour le deuxième tour.

Dans ce cadre, il a jugé utile de reprendre ses vieilles accusations de "racisme" contre André Gerin, en m’associant personnellement dans cette insulte.

Raciste ? Chacun peut constater dans mes écrits et mes activités militantes la stupidité de cette accusation.

Il peut être en désaccord avec André Gerin sur des questions comme le voile, mais cette accusation outrancière de racisme n’a aucun fondement avec celui qui a consacré sa vie politique à l’action pour unir français et immigrés autour des luttes de classe.

La réalité que tout le monde connait, c’est que l’immigration économique est une arme patronale contre les travailleurs, tous les travailleurs, et ce sont désormais les jeunes d’origine maghrébine qui en font les frais quand le patronat va chercher des travailleurs en Europe de l’Est. Cette concurrence "libre et non faussée" qui est la règle du capitalisme et donc de l’Union Européenne, c’est la guerre entre les travailleurs. C’est pour le cacher que tous les médias favorisent outrageusement le Front National pour transformer cette guerre économique en une guerre culturelle ou religieuse. C’est à cela que sert le FN, interdire l’unité de tous les travailleurs contre la concurrence ! Ceux qui défendent la concurrence européenne et mondialisée entre les travailleurs sont les vrais promoteurs du racisme !

Certes, chacun peut partager ou pas cette conviction communiste et internationaliste que les communistes Vénissians font vivre depuis des années dans leurs rencontres internationalistes [1]

Reste que chacun doit assumer ses propres responsabilités politiques et Mr Ben Khelifa peut toujours se cacher derrière des insultes anti-communistes, les Vénissians n’oublient pas les responsabilités des dirigeants socialistes du gouvernement que LBK défend et représente dans cette campagne électorale.

Le record Sarkoyste d’expulsions de sans-papiers a été battu par Manuel Valls ! Merci Mr Ben Khelifa. Qui est raciste ?

Idem pour les fermetures de camp de Roms renvoyés d’une commune à une autre, en laissant les maires se débrouiller... Qui est raciste ?

Une collègue de travail est en contact avec une étudiante syrienne qui a réussi une thèse en France et qui était retournée en Syrie. Elle doit fuir sa région détruite par la guerre. La France et le gouvernement Hollande sont le pays le plus impliqué dans la guerre, mais celui qui accueille le moins de réfugiés ! Les visas sont donnés au compte-goutte et des centaines de Syriens réfugiés en France se débattent dans des difficultés inextricables pour retrouver des droits. Qui est raciste ?

Et qui parle des conditions de travail des immigrés dans tous ces grands chantiers comme Flamanville ou le grand stade de l’OL, chantiers où le droit du travail est bafoué, avec la multiplication des travailleurs "détachés" qui sont la traduction de la concurrence dans l’Union Européenne ? Pourtant, Collomb à Lyon ou Valls à Flamanville, sont directement les décideurs et ont tous les moyens pour agir contre les discriminations et assurer les mêmes droits à tous. Mais que dit Mr Ben Khelifa à ce sujet ? Rien ! Et pour cause, il est le représentant de cette droite socialiste qui a pris le dessus sur le PS, de ceux pour qui la gauche et la droite sont deux "styles" différents de la même politique économique et sociale.

Des milliers d’électeurs socialistes, et même de militants, sont désemparés par cette politique anti-populaire et donc anti-immigrés du gouvernement que soutient LBK. C’est cela qui provoque cette abstention terrible et fait le succès de la droite et du FN. C’est ce que nous pouvons combattre à Vénissieux avec le vote Michèle Picard.

A l’inverse, c’est ce qui pousse de très nombreux socialistes Vénissians à choisir l’union avec toute la gauche contre la droite et l’extrême-droite...

Oui, le 22 mars, le seul vote anti-raciste et anti-faciste, c’est le vote Michèle Picard

[1dans lesquelles ils ont déjà reçu, outre les ambassadeurs d’Amérique Latine, des militants politiques et syndicalistes du Maroc, d’Algérie, de Tunisie, d’Egypte, du Liban, d’Irak, du Sénégal, du Benin, du Mali, d’Italie, d’Espagne, de Russie, de Pologne... et j’en oublie certainement...

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation