Rumeurs et divisions

, par  Pierre-Alain , popularité : 22%

article écrit le 30 janvier 2014 mais que je n’ai pas publié sur ce blog compte tenu des lois sur la communication en période électorale qui autorisent tout sur Facebook ou twiter, mais qui rendent incertain le statut d’un site personnel...

Tout comme la rencontre publique du quartier Max Barel ce 28 janvier, avec une riche discussion sur toutes les rumeurs et tentatives de pourrir les relations entre les gens, de les diviser, pour interdire que les élections soient un moment de rassemblement pour être plus efficace.

Et c’est bien ce qui est apparu dans la discussion lancée par une mère d’élève de l’école Max Barel dans la rencontre de quartier réunissant 80 habitants mardi soir. Une inquiétude exprimée sur une rumeur d’une décision gouvernementale qui rendrait obligatoire un enseignement de la "théorie du genre" que personne ne connait, mais qui est présentée comme un enseignement de l’homosexualité, de la transexualité... Et les pires horreurs sont répétées à des parents qui s’inquiètent et interrogent des instituteurs qui dans un premier temps se demandent bien de quoi on parle.

Renseignement pris, ceux qui organisent de fausses rumeurs sont dans le style des manifestants violents à Paris dimanche dernier, entre intégristes religieux et fascistes identitaires. Le seul document à l’origine de cette bataille concerne l’éducation à l’égalité des filles et des garçons et la lutte contre les violences envers les femmes, notamment les violences sexuelles. Et bien évidemment, les enseignants sur ces sujets sensibles, travaillent avec les parents ! Aucun changement dans les programmes scolaires cette année !

Alors pourquoi cette campagne médiatique appuyée principalement sur des sites internet ? Pour diviser les habitants des quartiers, créer de la méfiance envers les institutions, la vie politique... Et comme le dira une autre mère d’élève, pendant ce temps là, on ne parle ni de la hausse de la TVA ni des rythmes scolaires ! Une autre intervenante soulignera que cela ne fait qu’ajouter à tout, du mariage pour tous à la maitresse du président, tout ce qui détourne des questions sociales urgentes et qui elle, peuvent unir les gens.

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation