Quartier Léo Lagrange

Square du temps libre

, par  Pierre-Alain , popularité : 14%

la visite du square à l’arrière du foyer Claude Debussy avait été planifiée le vendredi 6 février. Mais le déluge rendait difficile de voir le bout du square et la visite a été reportée d’une semaine...

Cette fois, il y a bien eu quelques flocons de neige, mais, dans le froid, la visite s’est faite avec le président du conseil de quartier et deux délégués

se repérer sur la carte...


La visite commence par la présentation du projet de rénovation du square par Philippe Laurent, directeur du service des espaces verts de la ville.

JPEG

Les objectifs du projet avaient été discutés avec le conseil de quartier. Il s’agit
- de rénover un espace dégradé
- de tenir compte du cheminement piéton important dans l’espace
- de sécuriser le square notamment pour éviter l’accès aux voitures.

Cet espace est beaucoup utilisée dans des traversées depuis la rue Léo Lagrange jusqu’au foyer Debussy.

JPEG

le sol est en stabilisé avec des barrières anciennes qui avaient été repeintes, mais qui sont dégradées et une haie peu valorisante pour l’espace.

JPEG

Le parvis du foyer est à reprendre, notamment les empierrements anciens.

JPEG

Au nord, une barre de logement (Alliade) est longée par un chemin piéton dont la partie Est a été refaite récemment avec un enrobé noir. Il parait naturel de prolonger ce cheminement le long du square et jusqu’à la rue Léo Lagrange.

Le long de la barre, la pelouse sera conservée. elle fait partie du domaine Alliade.

De l’autre coté, en allant vers le groupe scolaire Louis Pergaud, ce cheminement avait aussi été refait à travers le parking (Alliade)

JPEG

Sur cet espace au nord-ouest du square, coté rue Léo Lagrange, un arbre plutôt mal en point est très proche du mur du bâtiment. Comme il est de plus sur la trajectoire du cheminement piéton, il va être remplacé par un autre arbre qui sera placé au milieu de l’espace.

JPEG

La bordure du batiment à coté de cet arbre appartient au bailleur Alliade. Une plantation serait la bienvenue pour accompagner le projet.

JPEG

De ce coté, on retrouve comme dans d’autres quartiers de Vénissieux, un dépot de pain que quelques habitants maintiennent pour les pigeons. Rappel, il est interdit de nourrir les pigeons, qui représentent un risque important de maladies, un souci d’hygiène et de dégradations des batiments.... Une affichette expliquant les risques et rappelant la possibilité d’amende est disponible en mairie et peut être utilisée par les délégués de quartier.

JPEG

En retournant vers le foyer et la rue Claude Debussy, on constate qu’un regard sur l’assainissement est pollué par de l’huile de vidance. IL y sans doute plus d’une vidange (à priori plus de 10 litres !) et cette huile se retrouve donc dans le réseau. Inutile de rappeler les conséquences de cette pollution et la nécessité d’identifier et de sanctionner les coupables.

L’assainissement doit être repris dans le projet car une étude a montré que le réseau se bouchait. Il y aura donc une tranchée pendant les travaux.

JPEG

un espace goudronné dans un état correct sera conservé, avec une réparation nécessaire sur un trou

JPEG

Enfin, à l’entrée de l’espace depuis la rue Debussy, un platane penché a des racines qui ressortent fortement. Il est prévu de conserver cet arbre en refaisant le revêtement par un stabilisé rehaussé pour tenir compte au mieux des racines. Il est clair que ce platane va continuer à déformer le sol, mais c’est un arbre encore jeune et utile...

JPEG

tous ces points sont pris en compte dans le projet qui représente une dépense de 120 000€ et dont les travaux doivent commencer en mars pour deux mois.

Le "square" Léo Lagrange

Un peu plus au nord du square du temps libre, entre la rue Léo Lagrange et la descente vers le terrain d’aventure, un projet a été demandé par des habitants, notamment des Chaumines, devant les incivilités qui s’accumulent sur cet ancien square mal entretenu. Cet espace fermé par un grillage, mais dont les portails sont ouverts est utilisé comme parc à chiens, ou comme lieu de regroupement le soir et la nuit, surtout l’été.

Ce qui est surprenant, c’est qu’un espace "chien" a été mis en place un peu plus loin.

Ce "square" est bordé au Nord par un grand "pré" avec des cages de foot qui est utilisé pour organiser des jeux par l’EPJ, mais aussi par des quads et autres trials...

Après discussion, il est proposé de retravailler ce projet et d’organiser ensuite une réunion avec plus d’habitants pour prendre une décision sur plusieurs points
- faut-il laisser cet espace ouvert
- faut-il une séparation avec les espaces privatifs voisins
- faut-il un passage piéton qui rejoigne la descente au Nord ?
- faut-il des jeux, sachant que deux espaces jeux enfants sont à proximité ?

Des points particuliers autour de la place

Toujours un dépot d’encombrant au coin de la rue Léo Lagrange. Il devient indispensable d’utiliser efficacement la caméra pour identifier les auteurs, qui selon de nombreux témoignages, viennent souvent de l’extérieur en voiture et pourrait donc sans difficulté aller à la déchetterie !

JPEG

Un délégué m’interroge sur les drôles d’installations sur certains toits. des sortes de support en arceaux. On s’aperçoit alors que sur un des toits, une antenne parabolique est accrochée à ces arceaux... On en conclut qu’ils ont été installés par le bailleur pour que les habitants y installent les nombreuses antennes actuellement accrochées au balcon.

Dôole de solution, alors qu’une installation d’antenne collective couterait certainement moins chère au total.. ?

JPEG

la rue Léo Lagrange se poursuit vers le Sud en direction de la rue Georges Lyvet. Dans cette partie, elle fait le lien entre un cheminement piéton au nord qui remonte de l’impasse Auguste Blanqui et qui est utilisé par des piétons venant de la station de métro Gare de Vénissieux, et le cheminement qui reprend au bout vers le square de Montchaud pour rejoindre Jean Cagne.

JPEG
vue vers le nord de l’arrivée du cheminement piéton, le long de l’EPJ

JPEG
vue vers le sud pour rejoindre le square Montchaud

Le long de la barre Alliade, à l’est, la voie interne est très dégradée. Les peupliers qui doivent avoir 40 ans, ont détruit tout le revêtement...

JPEG

Surprise sur la rue Georges Lyvet ou beaucoup d’habitants se plaignent des difficultés de stationnement qui les conduisent à stationner sur le trottoir. Visiblement c’est une habitude qui a été prise, car une camionnette est garée toute seule, à moitié sur le trottoir, alors que la file de stationnement prévue est vide...

JPEG


repérer le lieu de la visite sur la carte

il est possible de déplacer la carte...

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • retour de Moscou..

    J’aurai aimé transmettre ce message aux conseillers métropolitains lors de la séance du 6 (...)

  • Accueil des migrants

    En fin de la séance du conseil de métropole du 11 septembre, avec les autres élus des groupes (...)

  • Salut Bernard, bonne suite !

    Bernard était le directeur d’école de mon quartier. Je l’ai connu comme parent d’élève et il (...)