Quartier du Centre

Un éboulement qui bloque le camion poubelle... Rue Gaspard Picard

, par  Pierre-Alain , popularité : 23%

Parfois, la nature nous rappelle que Vénissieux a été un village au pied d’une colline. De vieilles maisons sont bâties sur la colline le long de petites rues qui font penser à un village de montagne... et comme à la montagne, les pluies ravinent le sol et sans aménagement particulier... les risques d’éboulement doivent être surveillés !

Depuis la rue, vue sur le vieux village et son église...
JPEG
et toujours depuis la même rue, mais en regardant la colline, les premiers immeubles de la ZUP...

JPEG

Un expert est formel, le talus au pied des maisons vers le 40 rue Gaspard Picard va s’effondrer un jour ou l’autre. Le Maire de Vénissieux, André Gerin, a donc pris un arrêté de fermeture de la rue. Des barrières ont été installées, les propriétaires du terrain interrogés. Ce sont eux qui sont responsables en cas d’éboulements et doivent donc réaliser le mur de protection nécessaire...

Cela dit, tout le monde comprend l’importance des travaux et leur coût...

A suivre donc, mais en attendant, la rue est fermée.. théoriquement, car tout le monde continue à passer, a pied, en vélo... alors que des barrières ont été installées, mais déplacées par les piétons de passages...

JPEG

Je suis intervenu auprès de la direction prévention sécurité de la ville pour une information visible pour les passants, informant du risque que beaucoup ne connaissent pas..

Mais l’objet de la visite était la conséquence sur la collecte des poubelles. Car le camion du Grand Lyon montait par la rue Billon pour redescendre par la rue Picard... désormais fermée. Or, il ne peut pas faire demi-tour compte tenu de l’étroitesse de la rue..

Une première proposition discutée avec le Grand Lyon était d’utiliser un "petit véhicule", mais vérification faite, même ce petit véhicule ne pourrait pas faire demi-tour... ?

Le Grand Lyon a alors proposé que la ville mette un bac poubelle de grande taille au croisement Picard/ Romain Rolland, en demandant aux riverains de descendre non pas leurs bacs poubelles, mais les sacs de déchets.

JPEG

Quelques riverains seraient d’accord, mais Mme Vial, présente dans la visite, me rappelle 2 heures plus tard... Dans cette rue, une majorité de personnes âgées, parfois seule, de plus de 70 ans, ne peuvent se satisfaire d’une solution qui les obligerait à porter des sacs dans cette rue très en pente...

Il est vrai qu’à Lyon et Villeurbanne, compte tenu que ces villes bénéficient d’un "service complet" avec enlèvement des bacs au pied de porte (service plus cher que celui des autres villes ), edans une telle situation le Grand Lyon pourrait proposer une réponse... complète.

C’est pourquoi, après avis du maire ce lundi 9 mars, je relance le Grand Lyon pour avoir une réponse différente. Peut-être un passage moins fréquent avec un véhicule différent, et pourquoi pas exceptionnellement, ces fameux "rippers" qui viennent chercher les bacs en pied de porte... ?

Une nouvelle rencontre est organisée mardi 10 mars à 17h sur place... A suivre donc !

Enfin, en repartant vers la mairie, une question... Au croisement de la rue Gaspard Picard et de la rue Romain Rolland, un exemple de ce qu’est encore Vénissieux. Un grand espace vide qui sent encore la campagne, des chemins qui mènent à différents endroits... Quels sont les projets de ville sur cet espace (mal) entretenu par le Grand Lyon ?

JPEG

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • retour de Moscou..

    J’aurai aimé transmettre ce message aux conseillers métropolitains lors de la séance du 6 (...)

  • Accueil des migrants

    En fin de la séance du conseil de métropole du 11 septembre, avec les autres élus des groupes (...)

  • Salut Bernard, bonne suite !

    Bernard était le directeur d’école de mon quartier. Je l’ai connu comme parent d’élève et il (...)