Quartier Max Barel

la qualité d’une rue en ville... Visite du 18 Décembre 2009

, par  Pierre-Alain , popularité : 26%

Visite cette semaine avec Véronique Forestier, présidente du conseil de quartier Max Barel et adjointe au maire. L’objectif est de voir les résultats de plusieurs aménagements de réduction de la vitesse sur la rue Salvador Allende et d’annoncer un projet d’enfouissement des lignes électriques

Les aménagements réalisés à la demande des riverains pour réduire la vitesse et limiter le stationnement intempestif sur les trottoirs semblent fonctionner.

JPEG

JPEG

Le stationnement longitudinal est respecté.

JPEG

Il a été rendu plus visible avec des arbres plantés sur des ilots qui protègent les places de parking.
JPEG
On trouve des arbres de différents type.
JPEG

Le stationnement posait aussi problème avec le stade et la maison du rugby. Coté stade, le nouveau parking refait dans le cadre du projet global sur le stade Laurent Gérin donne satisfaction.
JPEG

Les rétrécissements de voirie de même que la réfection du passage piéton contribue à l’effet global sur la vitesse
JPEG
Les riverains rencontrés constatent encore des vitesses excessives, mais la vitesse moyenne a réellement diminué. Pendant la visite, on ne verra pas de véhicule roulant au dessus de 50km/h. Certes, tous ne sont pas aux 30km/h limite, mais l’effet par rapport à l’époque ou la rue était rectiligne est important.

maison du rugby

Le problème de voisinage lié à la maison du rugby est par contre toujours présent.
Malgré la barrière installée par la ville et protégeant le chemin de sécurité longeant le stade, certains semblent continuer à stationner à l’arrière de la maison du rugby, et le bruit aux heures de sortie crée toujours un problème aux riverains.
JPEG

La solution ne peut venir que d’un travail sur la citoyenneté avec le club de rugby, mais des aménagements complémentaires sont peut-être à discuter. Le voisin évoque la possibilité d’une sortie de la maison coté boulevard Coblod. Une barrière séparant la maison du chemin longeant le stade pourrait aussi conduire à éviter les sorties nocturnes coté riverain...
JPEG

enfouissement

La rue fait partie du plan d’enfouissement des réseaux électriques aériens. La ville ne peut enfouir tous les réseaux aériens, mais un plan pluriannuel existe pour prendre en compte les rues avec un fort passage piétonnier. La rue Salvador Allende est planifiée en 2011...

Bien entendu, on profite de l’occasion pour refaire les trottoirs... La partie qui servira à l’enfouissement devant bien entendu être refaite puisqu’elle va être creusé par une tranchée. Mais le reste (à peu près la moitié) sera traité dans le cadre du "Fonds d’Initiative Communale" que le Grand Lyon met à disposition de la ville pour des "petits" travaux de voirie. A vrai dire, ce n’est pas vraiment de petits travaux, compte tenu de la longueur de la rue, mais les services ont considéré que "ça passait"...

JPEG

la rue, un espace de vie urbaine

L’ensemble de ces aménagements illustre bien une conception de la rue qui est un enjeu essentiel du cadre de vie. La rue est le premier espace public, à partir duquel on découvre la ville et ses habitants. Trop souvent, elle a été pensé uniquement pour les voitures, comme moyen d’aller d’un lieu à un autre. Mais la rue doit être aussi l’espace des piétons, des modes doux, un espace de la rencontre qui doit contribuer à la qualité du cadre de vie. Il faut donc accepter que la voiture ne soit plus la reine de la rue !

Avec les aménagements de voir

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves