Quartier Darnaise

le refus du vivre-ensemble... Espaces extérieurs tours 61-71

, par  Pierre-Alain , popularité : 20%

Lors de la semaine de la propreté, un habitant m’avait parlé des espaces extérieurs des tours 61,69 et 71 Boulevard Lénine. Les pieds de tour étaient aménagés en espace vert sans voitures, mais certains habitants avaient imposé l’accès des véhicules pour stationner le leur devant leur fenêtre... allant jusqu’à prendre un engin de chantier pour déplacer les pierres qui les empêchait d’entrer en voiture dans cet espace...

Je suis donc passé aux pieds de ces tours ce vendredi 11 juin vers 13h.

Confirmation immédiate... ce qui devait être l’entrée protégée par un plot amovible, visiblement cassé est ouvert...

JPEG

des voitures sont stationnées en pied d’immeuble..
JPEG

et vers la 61, pas la peine de parler d’espace vert, c’est un terrain vague pour voitures... y compris une avec remorque bateau !

JPEG

Ca se complique quand un groupe de jeunes m’interpellent très agressivement, me faisant comprendre que je n’ai pas à prendre des photos de l’espace public... Visiblement, la discussion n’est pas possible...

JPEG

Pourtant, ça permet de dire la vérité... vu l’état du revêtement, pas la peine de parler de "qualité du cadre de vie"... et on peut comprendre que dans cette situation, il n’est pas facile de parler de propreté et de collecte sélective !

JPEG

De fait, c’est dans le quotidien que se joue une grande part de la solidarité ou pas entre habitants. Soit c’est la loi de la jungle, de celui qui impose sa loi, celle du clan, de l’intérêt privé contre l’intérêt général, soit c’est la loi du collectif, du vivre ensemble... bref, de la république telle que l’on rêvée les révolutionnaires de 1789...

Je retiens de cette visite qu’une rencontre avec le bailleur est indispensable pour comprendre ce qui a conduit à cette situation ubuesque. Une vingtaine d’habitants refusant de respecter les règles, bien évidemment identifiables par leurs véhicules, sont prêts à vandaliser les équipements publics pour imposer leur choix contre leurs voisins, le bailleur, la collectivité...

Les rodomontades de Sarkozy et consorts ne servent à rien dans le concret. C’est bien de moyens pour le bailleur et la collectivité dont nous avons beoin, et d’une vraie présence de proximité d’une police protégeant les biens et les personnes, connaissant les projets du bailleurs et du quartier, capable d’agir pour faire respecter ce vivre ensemble dans le quartier.

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation