visite avec le conseil de quartier Quartier Joliot-Curie

, par  Pierre-Alain , popularité : 14%

Abdelak Fadly, président du conseil de quartier Joliot-Curie, poursuit le travail de visites par sous-quartier, cette fois, vers le centre commercial des Velins. Une vingtaine d’habitants présents. Une mauvaise nouvelle avec l’accident de L. Hounda, un des délégués de quartier, renversé en vélo par un camion à Villeurbanne, accident très grave. Nous prendrons bien sûr des nouvelles de lui en début de semaine en souhaitant ardemment qu’il s’en sorte.

Centre commercial les Velins

Le centre commercial avait déja fait l’objet d’une visite l’an dernier. Les problèmes de propreté et de stationnement sont persistents.
JPEG

Des blocs de bacs pouvelles ont bien été intallés, mais des dépots à coté sont permanents
JPEG
Visiblement, il s’agit bien de déchets des commerces. Le principe dans l’agglomération lyonnaise est que le Grand Lyon collecte les déchets ménagers, donc pour les commerces, un bac comme pour chaque maison, les déchets de l’activité commerçante devant être collectés aux frais des commerçants.
JPEG

Le stationnement à proximité des commerces continue à perturber la sortie de la copropriété voisine comme en témoigne le gardien
JPEG

Une demande sera transmise au Grand Lyon pour installer des plots protecteurs délimitant l’espace de stockage des poubelles et le bateau de sortie de l’immeuble.

De même, le petit espace vert à l’arrière centre commercial est délaissé
JPEG
Le service environnement prendra contact aussi à ce sujet avec les commerces

Le carrefour Viviani Joliot-Curie

Après le centre commercial, c’est le carrefour Joliot-curie / Viviani qui fait encore discuter. Depuis longtemps des questions sont posées sur sa sécurité, et les travaux importants réalisés pour le tram n’ont visiblement pas tout réglé

JPEG

L’expérience le démontre rapidement. Quand le feu piéton passe au vert, en marchant normalement, on se retrouve confronté au flux de voitures venant du Moulin à Vent et tournant à droite vers Vénissieux... Et il faut s’imposer pour faire stopper le flux ! alors que les piétons sont bien prioritaires dans cette situation. Un exemple illustratif est donné par un délégué de quartier qui avance rapidement pour "imposer" la priorité piéton. Heureusement que nous étions nombreux, car l’automobiliste obligé de freiner brusquement était très nerveux et n’aurait visiblement pas hésité à provoquer une altercation...

Et quand le feu change pour ouvrir la circulation venant de Lyon, l’effet est impressionnant. De fait, les deux files "tout droit" coté Lyon, sont décalées par rapport aux deux files continuant sur Joliot-Curie vers Vénissieux. Le plus souvent, les voitures stockées sur la file "tourne à gauche", veulent aller tout droit et accélèrent brusquement pour passer devant. Les voitures garées sur la file du milieu et qui devrait obliquer vers leur gauche pour rester dans leur ligne, vont le plus souvent tout droit pour se retrouver sur la file de droite, bloquant ainsi les voitures qui devaient être sur cette file, et se retrouvent coincées, ou accélèrent elles-aussi pour s’imposer. Bref, tout est là pour provoquer des accidents, et en tout cas pour créer un danger de vitesse dès le passage piéton coté Vénissieux...

Un autre problème est souligné par un délégué et rapidement vérifié. Quand le feu piéton passe au vert, et qu’on marche normalement pour traverser, on peut se retrouver avec un tram qui déboule... et s’il y a bien un signal lumineux voyant, on peut constater que beaucoup de piétons ne l’ont pas vu... La question est posé d’un signal sonore, notamment pour les enfants et adolescents... Dans la mesure ou le Grand Lyon met en place des installations sonores pour les mal voyants sur certains feux, cette question doit pouvoir être étudiée par le Sytral.

entre Vénissieux à Lyon

En fin de visite, un lyonnais participe concernant l’aménagement de l’avenue Viviani en général. Il habite sur cette avenue coté Lyon, et anime un conseil syndical de copropriété. Il considère que l’avenue est délaissée et demande un aménagement urbain important.

On peut effectivement partager le constat que l’avenue, devient très vite après le carrefour, une bretelle desservant le périphérique dont le carrefour infernal entre Parilly, Puizot et Viviani pose de nombreux problèmes. Sur le fonds, c’est la fracture elle-même du périphérique qu’il faudrait pouvoir mettre en cause, et les conditions de traversée en vélo ou à pied sont très mauvaises.

A plus court terme, des questions de propreté, de voirie, d’entretien sont nombreuses et on peut constater que les trottoirs coté Lyon ont été faits, pas ceux coté Vénissieux...

Cette discussion "de Vénissieux à Lyon" est utile, et tout le monde se met d’accord pour organiser dès que possible une rencontre des conseils de quartier. Des contacts seront pris avec le maire de Lyon 8ème pour celà...

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • retour de Moscou..

    J’aurai aimé transmettre ce message aux conseillers métropolitains lors de la séance du 6 (...)

  • Accueil des migrants

    En fin de la séance du conseil de métropole du 11 septembre, avec les autres élus des groupes (...)

  • Salut Bernard, bonne suite !

    Bernard était le directeur d’école de mon quartier. Je l’ai connu comme parent d’élève et il (...)