Semaine de la propreté 2019

Comment mobiliser plus de citoyens pour la propreté ?

, par  Pierre-Alain , popularité : 10%

Le décalage de la semaine de la propreté et les difficultés météos ont confirmé la fragilité des mobilisations, et donc l’enjeu citoyen de la propreté urbaine. C’était le but du forum sur les incivilités qui a posé le débat, mais on sent bien au fil des éditions de la semaine qu’il faut d’autres formes d’action pour élargir le nombre de citoyens que cette semaine pousse à agir.

Sensibilisation, éducation, communication, les initiatives sont nombreuses, scolaires, de quartier, des agents de la ville, des bailleurs ou de la métropole. Et pourtant chacun sent bien que cela ne suffit pas, que les incivilités ne reculent pas, au contraire, et que ceux qui veulent une ville propre se sentent désarmés devant ceux qui salissent le plus souvent sans se poser aucune question !

Cela dit, les initiatives de la semaine ont permis aux plus motivés de chercher à mieux comprendre comment fonctionne la propreté urbaine.

Après des visites de centre de tri ou de plateformes de compostage, il y avait cette année une visite de centre de traitement de pneus.

L’entreprise yoyo a participé à une initiative de sensibilisation dans le quartier Jean Moulin Henri Wallon vers les tours Alliade komarov. Malheureusement, le vent fort rendait difficile de tenir le matériel sur les tables, et certaines activités n’étaient pas possibles. Cela dit, cela leur a permis avec le conseil de quartier de continuer à s’installer dans les quartiers des minguettes et à faire connaitre leur démarche.

Même s’il y avait moins de vent dans l’espace central du quartier Max Barel, mieux protégé, là aussi, il fallait aller à la rencontre des habitants de passage. C’est ce que faisait l’association "voisins de paliers" qui aide à construire des liens de proximité autour d’actions collectives pour son cadre de vie. C’est le début d’une action de longue durée conduite par le bailleur (SACOVIV) avec cette association.

Enfin, l’inauguration du quatrième composteur de quartier de la ville, à coté du centre social Roger Vaillant a permis de confirmer la réussite de cet effort de la ville. Le centre social avait mobilisé, des enfants et des parents, et les premiers tas d’épluchures se sont vite accumulé dans le bac...

Reste l’enjeu citoyen des incivilités pour lequel Vénissieux doit inventer quelque chose à partir de toutes nos expériences, et de l’expression des habitants. Visiblement, il faut plus de sanctions, et comme l’a évoqué le forum citoyen, il faudrait que la loi change pour permettre la vidéoverbalisation sur le code de l’environnement. On pourrait alors sanctionner lourdement les dépôts sauvages, et donc réduire ce qui est une des plus grosses plaies de la propreté.

Mais tout ne peut pas reposer sur la sanction par la police ou la justice. Il faut retrouver la capacité citoyenne à un "vivre ensemble" qui doit inclure le respect de règles de civilité, de propreté, de tranquillité... bref de bon voisinage... voilà un bon sujet pour les prochaines fêtes des voisins !

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves