Quartier Jean Moulin Henri Wallon

Un espace agricole à nos pieds... Visite du 5 juin 2010

, par  Pierre-Alain , popularité : 43%

Pour cette visite, un "quartier" un peu particulier, le plateau des grandes terre, lieu reconnu de promenades de nombreux Vénissians, mais qui ne connaissent sans doute pas tous le travail extraordinaire du syndicat intercommunal qui anime ce site.

J’avais donc sollicité ce syndicat pour nous accompagner dans cette visite, et je remercie vivement sa présidente, Bernadette Pomarès, adjointe au maire de Feyzin et le technicien du syndicat, Pascal Kremer, pour leur présence et leurs explications, ainsi que Brice Soler, de l’Office National des Forêts.

Leurs compétences et leur connaissance du site et de son histoire ont permis une lecture du site très riche, et instructive pour les élus et délégués de quartier présents. Petite difficulté, compte tenu de toutes les questions abordées à chaque installation, chaque haie, chaque culture... nous n’avons fait que quelques centaines de mètre dans l’heure de la visite !

JPEG

J’avais pris le temps d’aller sur le site en vélo (avec un vélo prêté à la ville pour la
journée vélo entreprise
). C’est une bonne idée, et je vais regarder comment la généraliser pour toutes les visites du vendredi dès que possible

JPEG

Nous avons commencé par afficher sur le panneau le nouvel arrêté municipal sur la règlementation de la circulation dans l’espace du plateau des grandes terres. L’affichage "en dur" sera fait prochainement. Ce nouvel arrêté doit aider à mieux agir contre les comportements inciviques, motos cross ou quad entre autres... Il faut savoir que différents moyens sont utilisés pour dresser des procès verbaux aux contrevenants, dont des équipes à cheval de l’ONF.

JPEG

Au début de la visite, un superbe totem tout neuf. Les totems ne sont pas nouveaux sur le site. Il y en avait un coté Vénissieux, réalisé dans un projet de l’école du centre il y a 10 ans. Il était très dégradé. Le syndicat a lancé un programme de remplacement dont les bancs et totems. Celui-ci a été réalisé par un sculpteur sur bois à la tronçonneuse venu de Savoie... Il représente un animal bien connu sur le site, et même jusqu’au Minguettes, le faucon pèlerin.

JPEG

Selon le point de prise de vue, le rapport entre le totem et les tours et barres des Minguettes est différent... un symbole de cet espace péri-urbain...
JPEG

Toutes les actions du syndicat sont décrites dans une "charte d’objectif" qui est révisée chaque année (on en est à la phase XII des objectifs) et a été officiellement signée entre le syndicat et le Grand Lyon récemment JPEG

Une action importante sur le terrain concerne les haies. Il n’y avait plus que 2km de haie quand le syndicat a été créé. Or les haires jouent un rôle important contre l’érosion, en coupant le vent, et comme lieu de vie de nombreuses espèces vivantes, dans la terre comme dans les arbres. Elles sont donc un enjeu de la biodiversité.

Le syndicat a déja réalisé 8km de nouvelles haies, et un projet sur 3 ans se déroule avec des trois écoles (une par commune) qui réalise chaque année 25 à 30m de haies... Avec un arbuste par mètre, chaque enfant de ces classes plante donc chaque année un arbuste..

JPEG

Car ces haies sont variées et vivantes... des dizaines d’arbustes, bouleau, noisetier, merisier... qui ne sont taillé que pour éviter que la haie ne grossisse trop et dont le profil reste inégal... pas de ligne horizontale ! Mieux, au pied des haies, une bande d’herbe est laissée pour permettre à de petites espèces de s’installer, et elles ne sont fauchées que deux fois par an, à des moments choisis pour ne pas gêner la reproduction de ces petites espèces animales.

Ce travail sur les haies est certainement un des éléments qui a permis de passer en quelques années de 6 à 37 espèces d’oiseaux nichantes sur le plateau. Belle réussite quand on nous parle si souvent de diminution dramatique de cette biodiversité. Avec finalement des moyens limités, mais une volonté affirmée et un travail en concertation avec tous les acteurs, paysans, chasseurs, spécialistes des forêts, des oiseaux... coordonné par le syndicat intercommunal...

Pour l’anecdote, nous avons croisé un agriculteur sur son engin... Discussion facile car tout le monde se connait.. Mieux, Jean-Maurice Gautin, président du conseil de quartier Joliot-Curie présent pour la visite, connait bien cet agriculteur qui habite justement... à Vénissieux dans son quartier !

Pas de doute, un bel exemple d’action publique utile et efficace pour la place de la nature en zone périurbaine...

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation