collectiviste, c’est un contraire de capitalisme et féodalisme !

, par  Pierre-Alain , popularité : 11%

La bonne nouvelle de la décision de justice positive pour la ville, condamnant le constructeur et accordant une indemnité de près de 2M€ à la ville éclaire les efforts pour une réponse collective, solidaire et respectant l’environnement aux besoins de chauffage de plus de 10 000 foyers Vénissians.

Ce n’est pas la seule action de la ville pour défendre ce droit à l’énergie pour tous, et le travail encours pour le programme d’intérêt général Energie piloté par le Grand Lyon permet aussi d’agir pour réduire les consommations de foyers qui ne sont pas sur le réseau de chaleur, y compris de maisons individuelles.

Mais le réseau de chaleur est évidemment un enjeu majeur, avec l’envolée du prix des énergies fossiles gaz. L’organisme national AMORCE publie chaque année une étude comparative sur la presque totalité des réseaux de chaleur urbains en France, et son bilan est éclairant. De 2006 à 2011, le prix moyen de la chaleur a augmenté de plus de 25%, y compris sur des réseaux de chaleur bénéficiant d’incinérateurs de déchets. Contrairement aux chiffres délirants que certains répètent comme un véritable spam sans tenir aucun compte des données fournies à tous les conseils de transparence, le prix de l’énergie est passé à Vénissieux de 30€ au début des années 2000, à 40€ en 2006, et reste stable à 48€ depuis maintenant 3 ans grâce aux efforts réalisés par la ville, alors que sur la seule année 2011, le prix des énergie fossiles a augmenté de 29% pour le fuel et 39% pour le marché spot du gaz.

Alors certes, nous sommes encore plus cher que la moyenne des réseaux en France, précisément de 14% en 2011, un peu moins en 2012, notre prix est stable et nous travaillons dans la future délégation pour agir à la baisse. Par exemple, si nous sommes légèrement plus cher que le réseau de Lyon Villeurbanne actuel, vous n’êtes pas sans savoir que ce réseau bénéfice pour moitié de l’incinération des déchets de l’agglomération, entre autres donc des nôtres, une énergie à très bas prix, mais si vous regardez la délibération sur le futur contrat de délégation de Lyon Villeurbanne, vous aurez la surprise de constater que nous allons nous retrouver moins cher, sans bénéficier de l’incinérateur ! D’ailleurs dans un dossier récent pour une entreprise susceptible de se raccorder, l’étude économique comparative entre le réseau de chaleur et une chaufferie gaz moderne est en faveur de notre réseau !

Mais bien sûr, répétez des anneries, ceux qui cherchent à tous prix un bouc émissaire ou qui veulent régler de mauvais compte s’en serviront. Non Mr Girard, le coût de la chaleur n’a pas été multiplié par 4 en 10 ans, les chiffres rappelés ci-dessus sont publics, non, il n’y a pas eu 10M€ d’investissements démantelés avant amortissement, et cette délibération permet à tous de le mesurer puisque l’amortissement restant sur la chaufferie bois est de 1,2M€, et ils sont plus que couvert par l’indemnité reçue.

Par contre, il reste que nous n’avons pas pu bénéficier de l’investissement pour réduire nos consommations de fuel pendant 5 ans, et que malheureusement, ce préjudice là reste. Nous avions d’ailleurs proposé de créer une association des abonnés pour agir aussi sur ce préjudice, mais nous avons eu peu de soutien dans cette tentative, et pas le votre ! c’est pourquoi vous n’en parlez pas, trop préoccupé pour chercher d’autres fausses rumeurs servant votre discours répétitif sur le collectivisme

Non, il n’y a pas eu de fuite en avant dans des investissements qui seraient désastreux pour la note des usagers, et au contraire, à chaque conseil de transparence, nous avons montré le détail de tous les tableaux de financement qui permettent de vérifier que chaque investissement a eu un effet positif pour l’usager, amortissement compris.

Comme le font remarquer les bureaux d’études qui assistent parfois médusés à nos conseils de transparence, non seulement, il n’y a pas d’opacité des comptes, mais au contraire une transparence peu courante. Elle est bien sûr exigeante, il n’est pas toujours facile de rendre compréhensible des tableaux compliqués par nature. Nous avons mis dans la future délégation un objectif fort sur la lisibilité de l’information donnée aux abonnés, mais tout ceux qui m’ont demandé une rencontre sur un dossier précis peuvent confirmer que les livres du réseau de chaleur de Vénissieux sont grand ouverts... bien sûr, vous pouvez toujours reposer une question déja posée trois fois comme si aucune réponse n’avait été apportée et protester contre l’opacité, vous ne faites que vous ridiculiser.

Le bon sens, Mr Girard, ce serait de regarder le dictionnaire, car le contraire de "collectivisme", selon le Robert, c’est au choix "capitalisme" ou "féodalisme". Donc, oui, nous, nous travaillons à la solidarité, au tous ensemble, contre le chacun pour soi, ou le chacun pour les chefs. Et nous travaillons pour le droit à l’énergie de tous les Vénissians, en immeuble collectif comme en maisons, en locatif comme en copropriété, aux Minguettes comme à Parilly ! Si c’est ça le collectivisme, nous en sommes !

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves