5eme semaine de la propreté 2013

Darnaise, Lycée, Target Gum, Cloture...

, par  Pierre-Alain , popularité : 30%

Cette dernière journée de la semaine a commencé dans le dur ! Malgré le temps incertain, les équipes du Grand Lyon, e Grand Lyon Habitat, du service environnement et du service espaces verts de la ville, de la régie de quartier... se retrouvent dans le quartier Darnaise autour de la maison de quartier pour une grande opération de nettoyage lancée la nouvelle organisation mutualisée du nettoyage des espaces...

Chacun avec sa pince et son sac, 30 personnes réparties en trois équipes. Je pars avec l’équipe chargée du coté parc et nous voila en train de ramasser à la pince les déchets de toute sorte...
JPEG

Le sac se remplit très vite en fait, et il n’y a aucune difficulté àç trouver des déchets... il y en a presque partout, notamment dans toutes les haies, bordures... dont plusieurs visiblement n’avaient pas été nettoyées depuis un moment...

Le problème est que le sac se referme et que je bataille pour le maintenir ouvert pour faciliter le travail, ce seront les conseils des habitués qui donneront le truc, faire une sorte d’ourlet avec le rebord pour que le sac reste ouvert sans efforts...
JPEG

Celà dit, très vite, le sac commence à peser. Et on s’organise pour poser les sacs pleins sur des lieux de regroupement avant de repartir avec un sac vide. Les agents de la régie de quartier font mieux encore puisqu’ils ont un petit chariot pour porter le sac qui leur permet de faire... de la collecte sélective. Ils mettent de coté toutes les bouteilles plastiques pour les redéposer ensuite dans un bac de tri...

JPEG

Les équipes sont mélangées.. un agent ville, des agents Grand Lyon Habitat... C’est l’objectif de cette convention signée avec les trois partenaires. Au lieu que chacun ne nettoie que sur ses propres espaces, on s’organise pour se répartir globalement les espaces afin de faciliter le nettoyage. Quand un agent nettoie le parking, il continue sur le bord du parc ou de la tour. Chaque équipe devient ainsi responsable d’un espace cohérent et évite toutes les remarques du genre "vous avez fait le parking mardi, mais l’allée était restée sale et tout a été repoussé par le vent là ou vous veniez de nettoyer"...

Une évaluation périodique est prévue, avec un bilan dans 6 mois pour évaluer la qualité perçue par les habitants de la propreté de ces espaces, et on en reparlera pour la semaine de la propreté 2014...

JPEG

Après la Darnaise, c’est le lycée Hélène Boucher où nous accueille un enseignant responsable de la filière Hygiène et environnement". Avec une des classes et l’équipe des messagers de la propreté mise à disposition par la ville, un travail a été fait sur... les gommes à mâcher. L’idée est très ludique et nous vient du Canada. Les élèves réalisent des "target gum", des cibles humoristiques qui invitent les autres à venir coller sa gomme d’un coté ou l’autre, l’objectif étant de ne plus retrouver ces gommes sous les tables, ou sur les sols. Gadget ? Demandez à ceux et celles qui tentent de nettoyer si c’est de l’humour ! Au contraire, c’est un problème réel de la propreté des espaces collectifs, notamment scolaires.

JPEG
Les jeunes avaient fait plusieurs cibles, celle qui a été installé propose aux élèves de dire s’ils aiment ou pas le foot... "I love it" ou "I hate it"... Après le premier groupe, le résultat est 4 contre 1 !

Mais il yavait d’autres idées, très mode, dont ce qui fait parait-il beaucoup rigoler "allo non mais allo ?
JPEG

et encore beaucoup d’autres qu’on verra apparaitre vers le portail d’entrée du lycée..
JPEG

C’est ensuite la clôture en mairie avec la présentation du bilan de la semaine et la remise des prix du concours photo... Michèle Picard aintroduit la soirée en résumant l’enjeu de cette semaine

Cette semaine de la propreté, qui propose une vingtaine d’événements, est là pour inscrire nos gestes et comportements dans la durée, bien au-delà du cadre strict de la manifestation. Réflexion, actions, sanctions s’il le faut, l’amélioration du cadre de vie mérite que l’on s’y attelle, car cela change notre rapport de tous les jours avec notre ville, avec le voisinage, dans les lieux publics et les espaces verts, là où se joue aussi le vivre-ensemble.

JPEG

Après le film retraçant la semaine, très dynamique et mettant en valeur tous les acteurs et partenaires de la ville pour cette semaine, j’ai présenté les principaux résultats des actions de la ville notamment sur les sanctions. Une nouveauté en 2012/2013, la ville a mis l’accent sur le service d’hygiène qui a le droit de poursuivre des investigations, notamment autour des enjeux sanitaires par exemple sur les centres commerciaux.

Un des participants au conseil citoyen de mercredi m’avait posé la question : "quel place pour la sanction et quelle place pour la sensibilisation ?" Je lui ai répondu ce qui apparait à l’expérience. Les sanctions sont indispensables, même si elles ne règlent rien. Elles sont indispensables pour que tous ceux qui font des efforts, tentent de résoudre les problèmes ne soient pas découragés devant les incivilités et le vandalisme. tout le monde doit savoir que jeter un sac à ordure sur le trottoir, laisser son chien faire dans la rue ou la pelouse, jeter un reste de pizza à coté d’un banc, sont des actes sanctionnables, parfois lourdement, et que la ville s’organise pour augmenter chaque année le nombre de sanctions.

Ensuite, la responsable de l’équipe de messagers de la propreté (LetM ) a fait le bilan de leurs actions, avec près de 1000 Vénissians rencontrés au porte à porte, 70% des 450 foyers de Max Barel, 65% des 345 foyers de Division Leclerc, et 75% des 350 foyers de la résidence Joliot Curie...
JPEG

Leurs contacts ont été le plus souvent très positifs, les habitants en profitant pour donne leur avis, dénoncer ce qui n’allait pas, suggérer des actions...
JPEG

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves