Le ridicule ne tue pas !

La métropole de Lyon a désormais la compétence logement, et la ville travaille pour faire vivre ses objectifs dans le prochain PLU-H en lien étroit avec les services de la métropole. J’ai eu l’occasion d’échanger avec le vice-président Le Faou qui connait bien les objectifs et les projets Vénissians.

Mais la 1ere conseillère déléguée de la métropole est déléguée au logement social. Il s’agit du maire de Poleymieux au mont d’Or, commune de 1300 habitants qui possède... 11 logements sociaux, soit 2,89% de son parc de logements !

La commune n’est pas soumise au seuil de la loi SRU car elle est trop petite et heureusement pour elle ! Elle a construit de 2008 à 2014... 5 (cinq !) logements sociaux !. Dans le fichier unique de la demande de logements sociaux de la métropole, il y a 3 (trois !) demandes pour Poleymieux, toutes de Poleymoriots... Il est vrai que son revenu médian par unité de consommation est supérieur à 30 000€, deux fois plus qu’à St-Fons, supérieur à celui d’Ecully !

Madame Cardonna a eu certainement d’autres occasions de connaitre le logement social, mais quelques soient ses qualités personnelles, le sens politique de cette délégation si importante pour les 50 000 demandeurs de logement social de la métropole affecté au maire de la commune de la métropole qui a le moins de logements sociaux est terrible.

La constitution de l’exécutif métropolitain a peut-être un sens pour le soutien politique à Gérard Collomb, mais pour le logement, il n’a aucun sens pour la vie des habitants de la métropole !

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...