G7 : limiter le réchauffement à 2°C avant 2050 ? Communiqué de l’association Sauvons le climat

, par  Pierre-Alain , popularité : 29%

Le G7 prend conscience de la nécessité de réduire nos émissions de Gaz à Effet de Serre, mais abandonne, tout en affirmant le contraire, l’objectif de la limitation à 2 degrés du réchauffement climatique

Les puissances industrielles du G7 se sont engagées à limiter le réchauffement climatique à 2 degrés. En même temps la réduction des émissions serait comprise entre 40 et 70% à l’horizon 2050. Les deux objectifs sont, malheureusement incompatibles. En effet, la limitation du réchauffement à 2 degrés implique une réduction beaucoup plus rapide des émissions.

Le GIEC nous met en garde : pour ne pas dépasser un réchauffement de 2 degrés, la quantité de CO2 qui peut encore être injectée dans l’atmosphère ne doit pas excéder 1000 milliards de tonnes. Avec une population mondiale de 7 milliards[1] chaque être humain n’aurait plus le droit d’émettre que 143 tonnes de CO2. Le tableau ci-dessous indique, pour des pays représentatifs, le nombre d’années A dont disposerait chacun pour atteindre des émissions nulles sans dépasser sa limite de 143 tonnes de CO2 émis par habitant, en supposant que sa consommation baisse à partir d’aujourd’hui et de la même quantité tous les ans[2] :

Pays Nombre d’années restantes : A Année limite pour une réduction de 100%[3] Pays membre du G7 C = tonnes CO2 par habitant par an en 2011
Monde 63,0 4,50
Australie 16,4 2032 17,43
Etats Unis 16,9 2032 oui 16,94
Canada 18,6 2034 oui 15,37
Russie 24,5 2040 11,65
Pays Bas 27,4 2042 10,45
OCDE 28,7 9,95
Japon 30,8 2046 oui 9,28
Allemagne 31,3 2047 oui 9,14
Danemark 38,2 2053 7,48
Royaume Uni 40,5 2055 oui 7,06
Italie 44,2 2059 oui 6,47
Chine 48,3 2063 5,92
Espagne 48,8 2064 5,86
France 56,4 2071 oui 5,04
Suisse 56,5 2072 5,06
Suède 60,2 2075 4,65
Brésil 138,1 2153 2,07
Indonésie 138,1 2153 1,76
Inde 202,8 2217 1,41
Nigeria 866,7 2882 0,33
Ethiopie 4085,1 6100 0,07

En moyenne, pour satisfaire le critère d’un réchauffement de 2 degrés au maximum, les pays de l’OCDE ont environ 30 ans pour supprimer totalement leurs émissions. Cette moyenne recouvre d’ailleurs des situations très différentes, avec des émissions variant du simple au triple. On voit sur le tableau que de nombreux pays industrialisés devront avoir réduit de 100% leurs émissions en 2050, un effort bien supérieur à la réduction comprise entre 40 et 70% proposée par le G7.

Comme le réclame « Sauvons le Climat », il faut interdire, dès à présent, la mise en service de nouvelles centrales à charbon ou gaz qui ne soient pas équipées de système de Captage Stockage de CO2 opérationnel. La COP21 prouverait son utilité en incitant les parties à s’engager sur ce point, particulièrement pour ce qui concerne les pays dont les émissions par tête dépassent actuellement 5 tonnes de CO2/tête/an, soit tous les pays de l’OCDE, la Russie et la Chine.

[1]L’augmentation de la population mondiale se traduira par une diminution correspondante du budget CO2 par tête.

[2]Les hypothèses et le détail du calcul sont explicités sur le site de Sauvons Le Climat :

Voir en ligne : Les détails sur le site de Sauvons le Climat

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves