le cycle des déchets des entreprises du batiment...

Une entreprise dans le quartier... commission consultative des risques industriels

, par  Pierre-Alain , popularité : 26%

La commission consultative des risques industriels s’est rendu sur place dans l’entreprise SERTA qui a fait une demande d’autorisation d’exploiter une installation de stockage et traitement de déchets dangereux. La ville doit donner un avis comme les pompiers et ce sera une commission départementale sous l’égide du préfet qui apportera une réponse à l’entreprise.

Le souci de la ville est bien entendu de favoriser une solution positive pour l’entreprise comme pour le quartier, et donc de comprendre et faire connaitre les risques liés à l’activité et les moyens mis en place par l’entreprise pour les maitriser.

Avec une association et le conseil de quartier, représenté par un délégué et son président, Thierry Vignaut, nous avons été reçu par Mr Amadéo qui a présenté l’activité de l’entreprise et son évolution.

Car en fait, rien de très nouveau pour l’entreprise qui collecte depuis longtemps des déchets banals d’activité de construction. Les chantiers utilisent de plus en plus de produits (colles, joints...) qui ne sont plus considérés comme banals, et les emballages (boites, tubes, sacs....) qui les contiennent sont donc souillés et doivent être traités séparément des déchets banals.

L’entreprise le fait déjà mais souhaite proposer une offre plus complète à ses clients en organisant cette collecte clairement sur les chantiers. Le volume total restera limité et fera l’objet d’un aménagement à l’intérieur du bâtiment pour assurer le stockage séparé de ces déchets.

JPEG

Les deux risques liés à ces matériaux sont d’éventuels pollutions d’eau et les incendies. Concernant l’eau, le projet de l’entreprise est une amélioration importante pour le quartier puisque l’ensemble du terrain serait goudronné avec une collecte de l’eau vers un séparateur d’hydrocarbure.

Concernant l’incendie, les équipements de protection seraient renforcés et les pompiers ont donné un avis favorable. Bien entendu, reste qu’en cas d’accident, rien ne protège des fumées, et les pompiers prendraient certainement des mesures d’alerte des riverains.

A noter que l’entreprise fait des efforts sur l’efficacité antipollution de ces camions. elle a ainsi un des premiers camions à moteur ECO5 "EEV" qui émet moins de particules qu’une voiture...

JPEG

Ce projet apporterait ainsi une réponse très intéressante pour le quartier qui constatait très souvent la dégradation de l’environnement avec les poussières transportées par les nombreux camions qui transportent les déchets. Il ne restera que les stocks de déchets inertes eux-même qui en cas de vent pourrait encore impacter le quartier. mais l’effet positif devrait être significatif.

JPEG

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves