Une visite instructive à Dijon

, par  Pierre-Alain , popularité : 23%

Participant à l’université d’automne de l’association "Sauvons le Climat", j’ai eu l’occasion de visiter un batiment à énergie positive, la tour Elithys, une tour de bureau et d’activités commerciales de services. Deux leçons de cette visite :
- l’expression "énergie positive" doit être maniée avec précaution
- l’innovation énergétique ne veut pas dire nécessairement augmentation des prix !

JPEG

Énergie positive ?

L’expression énergie positive recouvre en fait deux types d’actions sur le batiment.
- des actions de réduction de consommation d’énergies, notamment avec l’isolation thermique, mais aussi par un travail sur l’éclairage naturel pour réduire l’éclairage électrique, mais aussi sur la climatisation..
Et il y a souvent contradiction entre ces différents objectifs, ce qui fait qu’un batiment peut être très bon pour l’isolation mais consommer plus que la moyenne pour l’éclairage. De même, si on isole complètement, le batiment peut devenir un cocotte minute en été... ce qui conduira à des climatisations énergivores..
- des actions de production d’énergie locale dans la batiment, avec le plus souvent des panneaux photovoltaiques. Comme ceux-ci sont massivement subventionnés, cela peut conduire à surdimensionner des toitures qui n’ont pour fonction que de maximiser la production électrique pour "compenser" les consommations. On peut donc avoir un batiment "positif", mais qui n’est pas excellent en terme d’efficacité énergétique..

Dans l’exemple de cette tour, les concepteurs ont cherché le meilleur résultat global, et la consommation énergétique totale est très faible. Le directeur du bureau d’étude dira même "on a mis des panneau photovoltaiques parce qu’on a pas réussi à réduire encore plus les consommations, mais dans l’idéal, on devrait s’en passer"

le coût de l’efficacité énergétique ?

On entend souvent dire... "c’est cher", et la plupart des mesures d’aide gouvernementales repose sur cette idée "un projet prenant en compte l’efficacité énergétique" est plus cher qu’un autre... C’est vrai dans la rénovation, car à l’évidence, sur un batiment existant, l’isolation représente des travaux souvent couteux et complexes, mais est-ce toujours vrai dans la construction neuve ? Le bureau d’étude qui a conçu et réalisé cette tour affirme au contraire qu’ils travaillent dans l’objectif de faire du batiment énergétiquement performant à prix constant ! Même pour un batiment à énergie positive, ils cherchent dans l’innovation des solutions qui n ’ajoutent pas au coût, mais au contraire permettent de concevoir différemment. Pour cela, ils prennent en compte l’objectif énergétique dès la définition du programme !

Dans le cas de ce batiment, qui accueille du public avec un restaurant et des services médicaux, batiment de 5000m2, le coût de réalisation n’est que de 1400€/m2, dont 100€ pour les panneaux photovoltaique... donc un batiment à énergie positive à 1400€/m2 qui aurait pu être un batiment meilleur qu’un BBC [1] à seulement 1300€/m2...

Pour plus d’informations, un compte-rendu plus détaillé sera prochainement disponible sur le site de l’association

et plus d’infos sur ce batiment exceptionnel qui est le batiment tertiaire le moins énergivore du monde...

Enfin, je remercie les animateurs de cette association qui fait un travail utile pour populariser une démarche scientifique sur les changements climatiques...
JPEG

Voir en ligne : site de l’association

[1Batiment à Basse Consommation, norme qui deviendra la norme RT2012 pour les nouvelles constructions à partir de 2012

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves