rénovation urbaine

Le relogement des habitants de la "barre des cheminots"... à Monmousseau

, par  Pierre-Alain , popularité : 22%

Plus de 200 personnes à cette rencontre attendue en présence du vice-président de la métropole, Michel Le Faou, du directeur de ICF, le bailleur des barres Monmousseau, et de Idir Boumertit, mon collègue adjoint au grand projet de ville. Une rencontre très utile pour des habitants qui étaient presque tous présents pour comprendre ce projet de rénovation qui conduit à la démolition de leur barres.

De très nombreuses questions très concrètes ont permis de préciser les conditions du relogement. Et chacun a pu constater qu’elles sont très favorables. Comme le dira une locataire, ce peut être une opportunité, même si l’inquiétude pour tout le monde concerne les loyers qui leur seront proposé ailleurs. Certains ont demandé s’ils pouvaient faire eux-mêmes le déménagement et qu’il soit pris en charge, s’ils pouvaient chercher un logement dans le privé et bénéficier du dispositif d’aide... et bien sûr beaucoup de questions sur les logements qui seront proposés, à Vénissieux et ailleurs, de quelle taille, dans le neuf ou le vieux... chez ICF ou chez d’autres bailleurs...

J’avais introduit la soirée après avoir remercié tous les présents.

Rencontre des locataires des barres Monmousseau

Depuis plusieurs mois, beaucoup d’habitants inquiets ont cherché à se renseigner, ont contacté des élus, les services et cette réunion est donc très importante pour que chacun sache ce qui va se passer, pourquoi et comment.

Le projet de démolition de la grande barre validé en Janvier par l’état s’inscrit dans le projet de renouvellement urbain, et vous le connaissez bien parce que vous avez tous vu ses effets sur le plateau avec les démolitions et les reconstructions à Vénissiy, Amstrong…

Je sais bien sûr que la rénovation urbaine n’a pas fait reculer le chômage, au contraire, il a fortement augmenté en 2015. La précarité et la pauvreté continue de marquer nos quartiers comme dans beaucoup de villes en France, même si les chantiers de construction ont permis et permettront à des centaines de Vénissians de bénéficier d’actions d’insertion pour l‘emploi.

Et je sais bien que beaucoup d’entre vous se méfient des institutions, du gouvernement, de la métropole, et même, moins souvent je l’espère, de la commune. La politique de la ville est née en réaction aux émeutes des années 80, et depuis, on peut être très critique des politiques gouvernementales, personnellement, d’ailleurs je serai dans les manifestations de mercredi contre la réforme du code du travail en espérant un réveil social en France, mais même et surtout quand on est critique, on doit agir pour faire avancer tous les dossiers concrets qui apportent un mieux à nos quartiers.

Pour notre ville, pour les habitants qui sont revenus aux Minguettes depuis 10 ans, pour les familles qui ont eu accès à un meilleur logement, pour les enfants qui retrouvent des espaces extérieurs en famille, pour les usagers du cinéma ou de l’école de musique, la rénovation des Minguettes a beaucoup apporté. Elle devra vous apporter à vous aussi.

Dans mon quartier de la Pyramide, il y a eu l’an dernier un tag sur un mur qui disait « les minguettes changent trop »… Et bien j’espère qu’elles continueront à changer, que nous arriverons à transformer le parc des minguettes pour en faire un lieu naturel agréable et sécurisé, que nous développerons l’activité économique à la Darnaise…

C’est dans cet esprit que la ville se bat pour obtenir les moyens d’autres projets, et notamment ceux concernant ce quartier Monmousseau. Il faudra obtenir les moyens pour la démolition de la petite barre, il faudra obtenir les moyens pour la reconstruction. Vous savez que le gouvernement ne veut plus financer de logements sociaux dans notre ville, et nous continuons à dire que nous ne sommes pas d’accord, et que Vénissieux a encore besoin de logements sociaux neufs…
En tout cas, pour ce soir, et pour vous, ce qui compte le plus, c’est de vous assurer que tout sera fait pour des relogements qui correspondent à vos attentes, à vos souhaits. C’est ce que prévoit la rénovation urbaine, c’est ce que prévoit la métropole qui associera l’ensemble des bailleurs pour aider ICF à réussir ce projet. C’est bien sûr ce à quoi la ville sera attentive.

Je sais que la destruction d’un immeuble où certains ont vécu des décennies est un choc, mais ce peut être aussi une chance autant pour vous qui serez relogés avec un accompagnement fort, et pour le quartier qui pourra se transformer comme l’ont fait les quartiers du cœur du plateau.

J’ajoute suite à mes discussions avec de nombreux locataires après la réunion, un point qui pour certains n’étaient pas si clair...

Je voudrais conclure sur un message essentiel. Ce sont vos choix qui seront le plus important. Si pour certains, ce relogement peut être une occasion de trouver un appartement qui leur correspond mieux, dans d’autres quartiers ou dans d’autres communes, tout ceux qui souhaitent rester aux Minguettes, tout ceux qui veulent rester à Vénissieux y ont droit ! Vous pouvez compter sur la ville pour suivre avec attention ce chantier de relogement.

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves