réforme du logement social

Un secrétaire d’état à Vénissieux

, par  Pierre-Alain , popularité : 15%

Les amicales de locataires mobilisées contre la réforme logement suivent avec attention les déplacements des ministres concernés, dont Mr Lenormandie, secrétaire d’état qui porte la baisse des APL compensée par les bailleurs... Et surprise, sur son site internet, ils découvrent un déplacement... à Vénissieux.

Contact pris rapidement, ils me préviennent d’un rassemblement devant la maison du projet ou le secrétaire d’état doit passer... et bien entendu, j’y participe !

Rassemblement CNL pour la vue du ministre
Les militants CNL attendent le ministre devant la maison du projet...

Il faut reconnaitre que le secrétaire d’état joue le jeu... si les intermédiaires sont méfiants et interrogent sur les objectifs du rassemblement (!), le ministre très décontracté vient saluer chacun et invite tout le monde à un échange dans la maison du projet...

Il s’explique en direct et répond (presque) à toutes les questions, très convaincant, et assurant que la réforme était bien sûr en faveur du logement social et des locataires, et que ce sont les bailleurs sociaux qui ne disent pas tout sur ce que le gouvernement leur propose...

Mieux, il arrive à affirmer deux choses stupéfiantes..
- Il dit que l’abandon de l’aide à la pierre par Raymond Barre il y a 40 ans était peut-être justifié à l ’époque mais s’est révélé ingérable à long terme et qu’il faut aujourd’hui revenir à l’aide à la pierre ! C’est ce que demandent depuis des années les associations de locataires et au plan politique les communistes bien seuls ! Mais c’est la seule question à laquelle il ne répondra pas, quand je lui demande combien d’argent le gouvernement va donc mettre sur l’aide à la pierre... J’ai proposé dans ma lettre aux parlementaires de consacrer la moitié des gains budgétaires sur les APL à cette aide à la pierre... La situation actuelle est simple, la contribution du budget de l’état au fonds national d’aide à la pierre est en baisse constante, 250 millions en 2016 [1], 200 en 2017 et ... 50 proposés en 2018 !En fait, ce fonds est principalement financé par ... les bailleurs eux-mêmes
- il affirme que la mesure telle que prévue initialement pose problème car elle fragilise les bailleurs qui ont beaucoup de locataires avec APL, donc ceux qui accueillent le plus les publics prioritaires, qui sont souvent ceux qui construisent et investissent le plus, alors que d’autres qui ont peu de locataires avec APL et sont dans des zones ou on construit peu vont être moins pénalisé... C’est ce que dénonce le mouvement HLM depuis le début ! Le secrétaire d’état annonce une "péréquation"... Pourquoi pas, mais ça va être une nouvelle usine à gaz pour atténuer un défaut qui est dans le principe même de s’attaquer aux APL ! Si le gouvernement avait commencé par des mesures sur le financement des bailleurs pour faire baisser les loyers, le résultat aurait été immédiatement une baisse des APL...

Il affirme que les négociations continuent pour trouver un compromis, mais les rumeurs sur l’abandon de la baisse des APL, vite démenties par le premier ministre confirment ce que tous les habitués de la vie politique savent bien... quand Bercy a obtenu une baisse de dépenses quelque part, il ne la lâche pas, surtout si elle se monte à 1,7 Milliard !

Alors Monsieur Lenormandie peut-il inventer la quadrature du cercle, transformer une mesure injuste en une mesure juste ? On sent bien que cet ingénieur économiste, très représentatif de cette macronie qui ne fait pas de politique [2] mais affirme avoir les clés pour tout renverser est déterminé, et un excellent communiquant...

Chiche, si le gouvernement propose au final un système qui permet de baisser les loyers sans impacter les dépenses d’entretien et de proximité des bailleurs et donc la qualité de service aux locataires, et qui permettent aussi d’augmenter les capacités d’investissements pour construire plus de logements sociaux moins chers... il aura gagné son objectif de baisse des APL, sans pénaliser ni les allocataires, ni aucun locataire... et je l’écrirai sur ce blog !

Une vérification simple sera par exemple le montant voté d’aide à la pierre dans le budget 2018... si on reste à 50 millions, c’est mal barré...

Et comme on dit par ici... les faits sont têtus...

[1il était de 500 millions en 2012 et François Hollande avait promis de le doubler !

[2enfin, dit ne pas faire de politique !

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves